•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'Ouest triplera la superficie des terres réservées à la culture du quinoa

Du quinoa

Quinoa

Photo : iStock

Radio-Canada

Même si les experts en culture affirment que le quinoa ne représente qu'une petite fraction des terres cultivées au Manitoba, cet aliment va gagner du terrain en raison d'une demande croissante de la part des consommateurs, selon la province.

En 2014, un rapport provincial indiquait qu’il existait 5000 acres de culture de quinoa dans l’Ouest canadien. À titre de comparaison, selon Statistique Canada, l’Ouest a semé 24 millions d’acres de blé pendant la même période.

Toutefois, le gouvernement manitobain prévoit qu’au cours des prochaines années les terres consacrées à la culture du quinoa monteront en flèche, jusqu’à 15 000 acres.

Le quinoa est riche sur le plan nutritif. Il fait partie de la famille des chénopodiacées, tout comme la betterave et les épinards.

L’expert en diversification des cultures d’Agriculture Manitoba, James Frey, explique que les conditions de croissance sont très similaires à celles d’Amérique du Sud, en raison des températures extrêmes et de l’état du sol. Étant donné l’immense popularité du quinoa, certains agriculteurs du Manitoba sont donc prêts à prendre le risque de semer la nouvelle culture.

« De plus en plus de gens savent ce que c’est, du quinoa », explique l’expert. « Ce n’est plus cet aliment bizarre dont le nom commence par un "q". Il s’agit maintenant d’une culture identifiable et convoitée. »

Manitoba

Agro-industrie