•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Trois anciens organisateurs d'O’Leary choisissent Scheer plutôt que Bernier

Andrew Scheer et Maxime Bernier, lors d'un débat à Halifax en février.
Andrew Scheer et Maxime Bernier, lors d'un débat à Halifax en février. Photo: La Presse canadienne / Andrew Vaughan
Radio-Canada

Trois anciens organisateurs québécois de Kevin O'Leary annoncent qu'ils se joignent à la campagne d'Andrew Scheer. Ils refusent ainsi d'imiter leur ex-candidat qui a annoncé la semaine dernière qu'il quittait la course pour se rallier à la campagne de Maxime Bernier.

Un texte de Raphaël Bouvier-Auclair

Au Parlement, mercredi matin, le candidat Maxime Bernier, maintenant perçu comme le meneur de la course, disait avoir bon espoir qu’une bonne partie des membres appuyant Kevin O’Leary allaient rejoindre sa campagne.

Jusqu’à présent ça va très bien, les gens aiment la plateforme [..] ça facilite [les choses] pour avoir ses partisans de notre côté.

Maxime Bernier, candidat à la direction du Parti conservateur du Canada.

Mais la greffe n’est pas automatique. Trois organisateurs québécois de M. O’Leary ont préféré terminer la course à la direction aux côtés du candidat Andrew Scheer, député de Regina − Qu'Appelle, en Saskatchewan.

Il s’agit de l’ancien organisateur en chef pour le Québec, Norm Vocino, de l’ancienne conseillère stratégique Marisa Angeloro et de Pierre Gaudreau, qui était responsable de Laval, de Lanaudière et des Laurentides.

J’ai utilisé mon privilège d’appuyer le candidat de mon choix et je suis très fier de me joindre à l’équipe d’Andrew Scheer, car il a le plus d’appuis au sein du caucus du Québec.

Norm Vocino, ancien organisateur de Kevin O’Leary

Selon nos informations, le retrait de Kevin O’Leary de sa course et son ralliement au camp Bernier a créé des frustrations au sein de son équipe, plusieurs membres n’ayant pas été informés par le candidat avant que sa décision soit rendue publique.

Maxime Bernier et Kevin O'Leary la semaine dernière. Maxime Bernier et Kevin O'Leary la semaine dernière. Photo : La Presse canadienne / Nathan Denette

Dans le camp Bernier, on affirme « qu'il faut s'attendre » à ce que certains organisateurs décident d'appuyer un autre candidat. L'entourage du député québécois affirme néanmoins que 90 % des organisateurs de Kevin O'Leary ont rejoint sa campagne.

Quels appuis au sein du caucus québécois?

En faveur de Maxime Bernier

  • Jacques Gourde
  • Alupa Clarke

En faveur d’Andrew Scheer

  • Pierre Paul-Hus
  • Sylvie Boucher
  • Luc Berthold
  • Alain Rayes

En faveur d’Erin O’Toole

  • Gérard Deltell
  • Joël Godin

L'importance du Québec

Le Québec est une province où les appuis sont particulièrement importants dans cette course, puisque le système de vote utilisé par le parti offre un poids égal à chacune des circonscriptions du pays, peu importe le nombre de membres. Le Québec compte 78 des 338 circonscriptions au pays.

Les membres ont commencé à remplir leurs bulletins de vote depuis la semaine dernière. L’identité du prochain chef du Parti conservateur sera annoncée le 27 mai, à Toronto.

Politique