•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La mine de potasse K3 de Mosaic voit enfin le jour

La premier échantillon de potasse recueilli à la mine K3 de Mosaic à Esterhazy

Le premier échantillon de potasse recueilli à la mine K3 de Mosaic à Esterhazy

Photo : Radio-Canada / Andréanne Apablaza

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La mine de potasse K3 de l'entreprise Mosaic démarre officiellement ses activités commerciales à Esterhazy.

Après plus de cinq ans de travaux, Mosaic, en collaboration avec les fonceurs de puits Hatch et AMC, annonce que deux puits de production sont maintenant prêts à l'exploitation près d'Esterhazy.

L'entreprise affirme qu'un test à plus de 1 km sous terre a permis de recueillir de la potasse le 16 février dernier.

Le président-directeur général de Mosaic, Joc O’Rourke, explique que cette nouvelle mine marque un tournant pour l'entreprise, puisqu'elle sera la première du projet K à fonctionner de façon horizontale plutôt que verticale.

K3 est la pierre d'assise pour l'avenir de la production de potasse par Mosaic en Saskatchewan. Ce sera une mine de classe mondiale qui nous permettra de réduire nos coûts.

Une citation de : Joc O’Rourke, président-directeur général de Mosaic

Toujours selon l'entreprise, avec l'ajout de K3 à K2 et K1, la production combinée des mines en ferait la plus grande mine souterraine de potasse du monde.

Par ailleurs, Mosaic envisage de construire un système de transport terrestre qui permettrait d'acheminer les ressources d'une mine à l'autre. Elle espère que les travaux puissent être menés à terme d'ici 2024.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !