•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Inondations à Gatineau : 82 résidences évacuées et l'eau monte toujours

La journaliste Nathalie Tremblay est sur place
Radio-Canada

La crue s'accentue à Gatineau, alors que le niveau de l'eau augmente de 2 cm l'heure par endroits. De plus, 50 millimètres de pluie sont attendus dans la municipalité d'ici vendredi.

Depuis mardi, 82 résidences ont été évacuées de façon volontaire; 145 personnes ont dû se reloger. Plus de 80 citoyens ont été pris en charge par la Croix-Rouge.

Les évacuations préventives et volontaires se sont poursuivies mercredi, dans les secteurs des rues Hurtubise Ouest, Riviera et Jacques Cartier, ainsi que dans le secteur d'Aylmer.

De nombreuses rues ont été fermées; d'autres sont seulement ouvertes à la circulation locale. La Ville invite les citoyens à respecter la signalisation.

Notamment, la rue Saint-Louis a été complètement fermée entre la rue Moreau et la bretelle d'accès de l'autoroute 50 en direction est, face au stationnement de la Société de transport de l'Outaouais.

 

La Ville dit avoir distribué, depuis le 18 avril, 120 000 sacs de sable, dont 45 000 depuis le 1er mai. On demande aux résidents de ne prendre que les quantités dont ils ont besoin, afin de s'assurer que tous ceux qui en réclament puissent en avoir.

 

Les équipes municipales à pied d'oeuvre

Lors d'un point de presse, mercredi après-midi, les autorités municipales ont indiqué que la crue va se poursuivre et que l'eau pourrait encore monter de 7 cm d'ici jeudi. Le maire Maxime Pedneaud-Jobin a tenu à remercier les employés municipaux pour leur travail acharné et a invité la population vivant dans les zones à risque d'être inondées à s'armer de patience.

« Préparez-vous pour plusieurs jours », a-t-il dit. « Il fait beau aujourd'hui, mais ce n’est pas fini. La situation va continuer d'augmenter et quand l'eau va se mettre à partir, ça va prendre de temps. Il faut qu'on s'arme de patience; il faut continuer à se parler comme on le fait là. »

Les niveaux d'eau ont dépassé la cote d'inondation de récurrence de 20 ans, selon un porte-parole de la Ville de Gatineau, Jean Boileau.

Cette cote est utilisée pour déterminer les limites des plaines d'inondation. Elle correspond aux limites des crues qui ont 1 chance sur 20 (5 % de chance) de se produire chaque année.

D'Aylmer à Masson, la rivière des Outaouais déborde. On s'attend au pire au niveau de la météo. D'ici vendredi, on pourrait approcher les 50 millimètres de pluie par endroit, selon Environnement Canada.

Jean Boileau, directeur des communications de la Ville de Gatineau

Arrêt des activités du traversier Masson-Cumberland

Les activités du traversier entre les secteurs de Masson et Cumberland devaient cesser à compter de 18 h mercredi soir, et ce, jusqu'à nouvel ordre.

Les propriétaires, Traversiers Bourbonnais, indiquent que c'est la première fois depuis 1982, soit depuis que le service est offert à l'année, qu'ils doivent interrompre le service en raison de la crue.

 

Une augmentation rapide du niveau de l'eau au cours de la nuit

La crue printanière a gardé plusieurs résidents du secteur de Pointe-Gatineau éveillés pendant la nuit de mardi à mercredi.

Certains, comme Claire Tremblay, ont eu toute une surprise mardi soir. Ses pompes ont arrêté de fonctionner et son sous-sol s'est inondé presque jusqu'au plafond en très peu de temps.

Même si son sous-sol est condamné, elle compte rester aussi longtemps que possible dans son domicile.

« L'eau monte à vue d'œil; la cave est remplie. Un bon sept pieds. On n'a plus accès au sous-sol », a-t-elle dit. « J'espère que ça ne va pas faire comme en 1974. Sinon, on va être obligé de se promener en bateau. »

La plupart des résidents rencontrés dans le secteur affirment ne pas avoir vu une telle situation depuis au moins 40 ans.

C'est le cas de l'ancien conseiller municipal Marcel Schryer. « Les pompes travaillent. Mais c'est quand même épeurant. On a monté tous nos meubles sur des blocs pour les protéger », a-t-il raconté.

La Ville de Gatineau a indiqué, en début de semaine, avoir ouvert un centre de services aux sinistrés au centre communautaire Jean-René-Monette, située au 89, rue Jean-René-Monette, et un autre au centre de services de Masson-Angers, au 57, chemin de Montréal.

Le maire annule sa participation à l'UMQ

L'urgence de la situation force le maire Maxime Pedneaud-Jobin à annuler sa participation aux assises de l'Union des municipalités du Québec (UMQ). Ce grand rassemblement annuel municipal s'ouvre à Montréal jeudi.

Ottawa-Gatineau

Conditions météorologiques