•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les enfants sont de retour à l'École Boréal de Fort McMurray

Les élèves de l'École Boréal quittent l'établissement après une visite le 27 mars 2017. Le retour officiel s'est fait en avril.

Les élèves de l'École Boréal à Fort McMurray quittent l'établissement après une visite le 27 mars 2017. Le retour officiel s'est fait en avril.

Photo : Radio-Canada / Josée St-Onge

Radio-Canada

Les rires d'enfants retentissent de nouveau dans les couloirs de l'École Boréal, l'unique école francophone de Fort McMurray, en Alberta.

Un texte de Josée St-Onge

Le Centre communautaire scolaire Boréal, qui comprend l'école, la garderie et l'association francophone locale, avait été endommagé dans le feu de mai 2016.

Les élèves de l'École Boréal ont réintégré l'édifice, complètement rénové, le 18 avril. La garderie francophone et l'Association canadienne-française de l'Alberta (ACFA) régionale de Wood Buffalo ont emménagé le 22 avril.

Les élèves dessinent pendant une visite à l'École Boréal, le 27 mars 2017.

Les élèves dessinent pendant une visite à l'École Boréal, le 27 mars 2017.

Photo : Radio-Canada / Josée St-Onge

La directrice de l'École Boréal, Sonia Coulombe, affirme que le retour est un grand moment pour les enfants et le personnel.

« L'école est tellement belle », dit-elle en souriant. « Il y a eu beaucoup de rénovations qui ont été faites à l'intérieur. Donc, c'est vraiment un beau milieu. Je pense que les enfants vont se sentir très bien. »

Avant le déménagement, les élèves avaient leurs cours dans des salles de classe mobiles, rattachées à une école anglophone.

Beaucoup de changements pour les tout-petits

Les enfants de la garderie ont passé la dernière année dans des locaux temporaires, aménagés dans le sous-sol d'une église.

Les enfants de la garderie jouent des jeux pendant une visite à l'École Boréal le 27 mars 2017.

Les enfants de la garderie jouent des jeux pendant une visite à l'École Boréal le 27 mars 2017.

Photo : Radio-Canada / Josée St-Onge

Le déménagement au centre Boréal perturbe la routine des tout-petits, explique la directrice de l'ACFA régionale de Wood Buffalo, Angélina Gionet.

Elle ajoute que le personnel s'attend à quelques crises de larmes durant la période d'adaptation.

Je félicite le personnel de la garderie, les employées ont été formidables. Elles sont encore prêtes à aller de l'avant avec un autre changement.

Angélina Gionet, directrice, ACFA régionale de Wood Buffalo

Le noyau de la communauté francophone

La perte temporaire du centre scolaire communautaire a bouleversé le quotidien des francophones de Fort McMurray, puisque l'endroit regroupe tous les services en français.

L'école et la garderie sont centrales dans la vie de la famille Casey. Samantha Casey explique que, dans un milieu aussi anglophone que Fort McMurray, les établissements francophones sont cruciaux pour la francisation de ses enfants.

Il faut vraiment être capable de t'entourer de français tous les jours pour ne pas perdre ta culture.

Samantha Casey, mère de quatre enfants

La réouverture du centre n'est toutefois pas synonyme de retour à la normale pour tous. L'ACFA régionale de Wood Buffalo a réintégré ses bureaux, mais n'a pas assez de ressources et de financement pour offrir tous les services qui existaient avant le feu.

 

Alberta

Éducation