•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Tyler Noel coupable du meurtre non prémédité de Baylee Wylie

Photo de Tyler Noel
Tyler Noel plaide coupable à une accusation de meurtre non prémédité. Photo: Échec au crime N.-B.
Radio-Canada

L'une des trois personnes qui avaient été accusées du meurtre prémédité de Baylee Wylie, survenu à Moncton en décembre 2015, a plaidé coupable à une accusation réduite de meurtre au 2e degré, mardi.

Il plaide aussi coupable à l'accusation d'incendie criminel qui pesait contre lui.

Ce plaidoyer est assorti d'une peine automatique de prison à vie sans possibilité de libération avant 10 ans. Le détail de la peine sera précisé lors d'audiences qui auront lieu les 12 et 13 juillet. Les proches de la victime auront alors l'occasion de faire des déclarations.

Une dizaine de membres de la famille de Baylee Wylie étaient présents en cour mardi pour la comparution de Tyler Noel. Ils ont réagi avec émotion au changement de plaidoyer. La mère de Baylee Wylie en particulier avait du mal à contenir ses larmes.

La famille de Baylee Wylie a d'ailleurs émis une déclaration disant être soulagée de savoir que Tyler Noel allait être condamné à de longues années de prison. « Nous espérons que le juge, lorsqu’il décidera de la peine, prendra en compte tous les événements et la cruauté de ce qu’il s’est passé cette nuit-là », ont-ils poursuivi.

Tyler Noel avait été arrêté en janvier 2016 au terme d’une cavale qui avait duré trois semaines.

L’un des deux autres accusés, Devin Morningstar, a été reconnu coupable en novembre dernier. Lors de son procès, il avait reconnu avoir poignardé Baylee Wylie à trois reprises. Selon son avocat, il avait été entraîné malgré lui dans un coup monté, alors qu’il était sous l’effet de stupéfiants. Il a été condamné à la prison à vie sans possibilité de libération conditionnelle avant 25 ans.

La troisième accusée de meurtre dans cette affaire, Marissa Shephard, a renoncé à son enquête préliminaire lundi. Sa cause ira directement au procès devant la Cour du Banc de la Reine.

Un meurtre brutal (Avertissement : cette description des faits pourrait en déranger certains)

Baylee WylieLa victime, Baylee Wylie Photo : Contribution

Baylee Wylie a été découvert le 17 décembre 2015 dans un triplex incendié de la rue Sumac, à Moncton. Son visage était enveloppé d’une pellicule de plastique, il avait été battu sévèrement et poignardé à près de 200 reprises.

Selon l'énoncé des faits déposé en cour - des faits reconnus par Tyler Noel -, une dispute entre les quatre acteurs de ce drame dans le logement de Marissa Shephard, le 16 décembre, a mené au meurtre de Baylee Wylie. Les quatre fumaient du crack et, à la suite d'une querelle, Baylee Wylie s'est mis à menacer Tyler Noel et Devin Morningstar de les dénoncer aux autorités comme trafiquants de drogue.

À ce moment-là, Tyler Noel a plaqué Baylee Wylie au sol et a commencé à le battre en le traitant de « sale rat ». Il a ensuite enveloppé son visage d'une pellicule de plastique et a percé un trou pour qu'il puisse respirer. Il a ensuite mis le canon d'une arme à feu dans sa bouche et a menacé de l'abattre s'il les dénonçaient aux policiers.

Devin Morningstar le maintenait au sol pendant que les agresseurs tentaient de le ligoter. Tout ensanglanté, Baylee Wylie se débattait et demandait à ses agresseurs d'arrêter. En tentant de s'enfuir, il a trébuché et a été frappé à la tête avec une pipe à eau cassée.

À un certain moment, les agresseurs ont décidé, pendant la soirée du 16 décembre, de laisser leur victime tranquille. Ils ont décidé de faire la paix et se sont mis à fumer de la marijuana.

C'est dans ce triplex de Moncton que le meurtre s'est produit.C'est dans ce triplex de Moncton que le meurtre s'est produit. Photo : CBC/Vanessa Blanch

Mais le répit a été de courte durée pour Baylee Wylie. Peu après, Tyler Noel a pris Devin Morningstar à part et lui a dit : « Ce petit doit mourir. Dès qu'il quitte cette maison, il va aller raconter ce que je lui ai fait. »

Ils ont conçu un plan pour attirer Baylee Wylie au sous-sol du triplex. Lorsqu'il est descendu, Devin Morningstar l'a frappé avec une tringle à rideaux. Il a ensuite été traîné vers un coin du sous-sol et ses agresseurs se sont mis à le frapper et à le poignarder.

À un certain moment, Baylee Wylie était devenu trop faible pour tenter de se défendre, mais continuait à supplier ses agresseurs de le laisser tranquille. Devin Morningstar l'a poignardé une autre fois au cou et le trio est remonté, croyant que leur victime avait reçu le coup fatal.

Il n'était toutefois pas mort et à quelques reprises pendant la nuit, les agresseurs sont redescendus pour le poignarder encore, chaque fois qu'ils entendaient bouger au sous-sol. La dernière fois, Baylee Wylie avait réussi à monter les escaliers du sous-sol. Il a été intercepté par Tyler Noel qui l'a traîné jusqu'au salon. Il a encore été frappé et poignardé à de multiples reprises avant de rendre l'âme.

D'après des renseignements de Pierre-Alexandre Bolduc

Nouveau-Brunswick

Justice et faits divers