•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

London adopte le vote préférentiel, une première en Ontario

Un bulletin de vote

Un bulletin de vote

Photo : iStock

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

London devient la première ville ontarienne à adopter le vote préférentiel pour ses prochaines élections municipales, en octobre 2018.

Les conseillers municipaux ont voté lundi soir sur une proposition qui prévoit d'instaurer le nouveau système de vote.

Le vote préférentiel permet d'éviter que des candidats politiques soient élus avec moins de 50 % des voix.

Sur leur bulletin de vote, les électeurs sont invités à inscrire leurs candidats par ordre de préférence.

Si aucun candidat n'obtient une majorité absolue, le plus faible est éliminé et ses votes sont redistribués, évitant ainsi que le gagnant soit élu avec un faible pourcentage des voix.

Selon Peter Graefe, politologue à l'Université McMaster, l'arrivée de nouveaux élus au conseil municipal de London explique notamment ce changement. « Il y a des nouveaux venus qui sont moins enclins à penser que c'était le système de votation actuelle qui leur donnait la victoire. Cela était combiné à une volonté publique de changer », explique-t-il.

La mesure devrait coûter 150 000 $ supplémentaires au coût des dépenses prévues pour la tenue des élections.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !