•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Inondations : l'eau va continuer de monter jusqu'à vendredi

Des pompiers de Gatineau procèdent à des évacuations volontaires et préventives, rue René.

Photo : Radio-Canada / Justine Boutet

Radio-Canada

La crue de la rivière des Outaouais est loin d'être terminée, selon la Commission de planification de la régularisation de la rivière des Outaouais. L'organisme affirme que l'eau va continuer de monter jusqu'à vendredi à Gatineau.

Dans une mise à jour en milieu d'après-midi mardi, le maire de Gatineau a indiqué que la crue qui sévit actuellement est pire que celle que la ville a connue à la mi-avril.

« On a déjà dépassé, de façon très nette, tout ce qu'on a vécu il y a 10 jours; les niveaux ont beaucoup augmenté », a-t-il affirmé.

On va continuer à avoir des précipitations, ce qui, évidemment, ne va pas améliorer les choses.

Maxime Pedneaud-Jobin, maire de Gatineau

Évacuations volontaires et préventives

Les pompiers de Gatineau ont entamé, mardi matin, des évacuations préventives et volontaires dans les trois secteurs touchés par la crue, soit le boulevard Hurtubise Est, à partir de la rue Campeau; la rue Jacques-Cartier, entre les rues Saint-Louis et Montgolfières; et le secteur des rues Blais, Saint-Louis et René.

Les résidents ciblés par ces évacuations vivent dans des zones inondées et ne peuvent plus utiliser leur véhicule pour circuler.

Près de 242 résidences sur 44 rues sont menacées par les inondations. Mardi matin, une dizaine de résidents avaient accepté d'évacuer, quittant leur maison de façon volontaire.

Des mises à jour quotidiennes seront faites par la Municipalité. La Ville de Gatineau a également mis à jour sa carte des rues inondées sur son site Internet. (Nouvelle fenêtre)

Hydro Météo, qui surveille le niveau des cours d'eau au Québec, indique que l'Outaouais est l'une des régions les plus touchées par les inondations.

Carte - Inondations en Outaouais

 

Deux centres pour les sinistrés ouvrent leurs portes

La Ville de Gatineau indique qu'elle a ouvert un centre de services aux sinistrés au centre communautaire Jean-René-Monette, située au 89, rue Jean-René-Monette, et un autre au centre de services de Masson-Angers, au 57, chemin de Montréal.

Depuis mardi matin, 29 personnes s'y sont inscrites. Ces personnes ont été prises en charge par la Croix-Rouge, qui répond à leurs besoins de première nécessité, comme l'hébergement, l'alimentation, les vêtements et un soutien moral.

Au total, 37 personnes ont évacué leur résidence de façon volontaire.

Des navettes de la STO sont aussi mises à la disposition des résidents touchés par les inondations pour les conduire aux deux centres. Vous pouvez consulter l'horaire des navettes ici. (Nouvelle fenêtre)

 

Le maire de Gatineau, Maxime Pedneaud-Jobin, s'est rendu dans l'un des centres de services aux sinistrés, mardi matin.

« L’avantage dans une situation comme celle-là, c’est que ce sont des zones [inondées] très ciblées », a-t-il déclaré. « C’est difficile pour les gens qui sont touchés, mais les ressources municipales sont suffisantes. »

Interrogé sur l'impact des précipitations à venir, M. Pedneaud-Jobin a affirmé que dans certains cas, pour les citoyens les plus touchés, la seule chose à faire sera de quitter leur maison.

Le maire n'exclut pas le recours aux mesures d'urgence. Toutefois, il a assuré que dans l'immédiat, il n'y a pas de problème de sécurité imminent pour les citoyens.

Une rue inondée

Des résidents de la rue St-Louis à Gatineau craignent de devoir quitter leur maison puisque le niveau de l'eau augmente.

Photo : Radio-Canada / Julie-Anne Lapointe

Distribution de sacs de sable

La Ville de Gatineau a rouvert, lundi, son Centre de coordination des mesures d'urgence (CCMU).

Des sacs de sable sont mis à la disposition des gens qui résident dans les secteurs touchés. Jusqu'à présent, 12 000 sacs ont été distribués.

Les autorités municipales rappellent qu'il faut éviter de circuler inutilement dans les secteurs inondés, et circuler très lentement, si on doit s'y aventurer, afin de limiter la production de vagues et d'assurer la sécurité des gens qui s'y trouvent.

État de la situation :

  • La Ville de Gatineau surveille attentivement l'évolution du niveau des cours d'eau.
  • Le Centre de coordination des mesures d'urgence et le Centre d'opération d'urgence sont ouverts en continu.
  • Les policiers sécurisent les rues fermées à la circulation et assurent une vigie des zones à risque.
  • Les cols bleus ont préparé et livré 12 000 sacs de sable sur 11 sites.
  • Le Service des communications met les informations à jour en temps réel sur le site web [de la Ville] et prend tous autres moyens jugés nécessaires pour communiquer selon la situation (médias sociaux, textos, etc.).

Source : Ville de Gatineau

Ottawa-Gatineau

Conditions météorologiques