•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Deux pilotes morts dans un écrasement d'avion à Schefferville

Un avion d'Exact Air s'est écrasé en fin de journée, dimanche, à une dizaine de kilomètres de Schefferville.

Un avion d'Exact Air s'est écrasé en fin de journée, dimanche, à une dizaine de kilomètres de Schefferville.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Francis Boisseau-Tremblay, 25 ans, résident de Saguenay, et Antoine Gilet, 24 ans, originaire de la France, domicilié à Saguenay sont morts dans l'écrasement d'un avion dimanche à une dizaine de kilomètres de Schefferville, sur la Côte-Nord. 

L'avion appartenait à la compagnie Exact Air, une entreprise de nolisement basée à Saint-Honoré, près de Saguenay.

Les dépouilles ont été transférées lundi en fin de journée, pour une expertise médico-légale.

On ignore toujours les circonstances de l'écrasement. « Les pilotes n'effectuaient pas de manoeuvre d'atterrissage », a précisé Me Lefrançois, ajoutant que l'enquête se poursuit.

Le Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST) a dépêché deux enquêteurs, qui se trouvaient en fin de journée sur le lieu de l'incident.

Lundi matin, les secouristes des Forces armées canadiennes et de la Sûreté du Québec (SQ), ont pu accéder au site de l'accident grâce à des motoneiges.

Il semble que deux avions au service de personnes oeuvrant dans l'exploitation minière devaient se poser dimanche soir à l'aéroport de Schefferville, mais qu'un seul soit arrivé à bon port.

Peu après le signalement d'un appareil manquant, une équipe de recherche a décollé à bord d'un hélicoptère. Dans la pénombre, il a pu repérer une carcasse d'avion, sans toutefois pouvoir se poser.

Schefferville est située à environ 500 kilomètres au nord de Sept-Îles.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.