•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

De l'oxygène pour traiter les blessures à la moelle épinière

Des chercheurs de l'Université de l'Alberta ont découvert un nouveau moyen d'aider les personnes qui ont subi une blessure à la moelle épinière.

Des chercheurs de l'Université de l'Alberta ont découvert un nouveau moyen d'aider les personnes qui ont subi une blessure à la moelle épinière.

Photo : Radio-Canada / Richard Marion

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Des chercheurs de l'Université de l'Alberta ont découvert que les fonctions motrices des personnes qui ont subi une blessure à la moelle épinière peuvent être améliorées en augmentant le taux d'oxygène dans le sang.

L'étude, publiée dans le journal scientifique Nature Medicine, démontre que les lésions à la moelle épinière réduisent la quantité de sang et d'oxygène qui se rendent à la zone touchée, ce qui mène à un manque d'oxygène chronique dans les neurones.

Si on augmente le niveau d'oxygène dans la moelle épinière, les fonctions motrices s'améliorent. L'étude a été réalisée sur des rats, mais les chercheurs sont optimistes que les résultats peuvent s'appliquer au traitement des blessures chez les humains.

« C'est un traitement très simple », dit le chercheur David Bennett. « Nous avons été surpris de constater qu'il fonctionne aussi bien. »

Ce traitement pourrait même fonctionner chez les patients qui sont blessés depuis des mois ou des années.

D'après les informations d'Héloïse Rodriguez.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...