•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

C'est aussi le début de la pêche à la truite dans la Péninsule acadienne

Marc-André Noël et Sandy Mallet, de LeGoulet, on fait toute une pêche.

Marc-André Noël et Sandy Mallet, de LeGoulet, on fait toute une pêche.

Photo : Radio-Canada / René Landry

Radio-Canada

Il est beaucoup question du début de la pêche au homard. Mais c'est également le premier jour, ce lundi, de la pêche sportive à la truite.

Un texte de René Landry

Ceux qui rentrent bredouilles ne le crient pas sur tous les toits, tandis que les plus chanceux exhibent fièrement leurs prises.

Le premier mai est toujours un jour particulier pour Sandy Mallet, de LeGoulet. Non seulement c'est le début de la pêche à la truite, c'est aussi son anniversaire de naissance. Pour elle, il s'agit de deux bonnes raisons pour demander une journée de congé à son employeur, ce qu'elle fait tous les ans.

Elle et Marc-André Noël sont partis sur la rivière à quatre heures du matin à bord de leur petite embarcation. Puis vers 10 heures, ils revenaient avec huit grosses truites. Ils ne se souviennent pas d'avoir connu un si bon début de saison de la pêche à la truite.

« Ce sont de belles truites, s'exclame fièrement Marc André Noël. Il y en a de 19 pouces, de 18 pouces, de 17 pouces... » Puisque les histoires de pêche ont mauvaise réputation, ils acceptent volontiers de se faire prendre en photo avec leurs prises.

D'accord. Mais quel est leur secret? Là-dessus, Marc-André reste vague. « On apprend par nos erreurs, explique-t-il. Si tu n'en attrapes pas, tu vérifies ce que tu fais mal. D'après moi, tout le monde, dans les bateaux, en a pris aujourd'hui.

La pêche à la traîne est très populaire sur la rivière Pokemouche en début de saison.

La pêche à la traîne est très populaire sur la rivière Pokemouche en début de saison.

Photo : Radio-Canada / René Landry

Sandy Mallet est presque aussi bonne pêcheuse que Marc-André. Elle a pêché de belles truites. « J'en ai pris trois, dit-elle avec le sourire. Trois ou quatre... »

Elle trouve que c'est relaxant de pêcher la truite. « C'est encore un peu froid dans un bateau. Mais on s'habille bien. »

S'ils forment une bonne équipe pour pêcher la truite, on peut se demander si on n'assiste pas, aussi, au début d'une saine rivalité, étant donné les succès de Sandy. « Il ne veut pas me montrer à pêcher à la mouche », lance-t-elle, dans un grand éclat de rire.

Nouveau-Brunswick

Société