•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les PME dénoncent la hausse des cotisations à Travail sécuritaire NB

Un travailleur debout sur la structure d'une maison en construction.

Les PME inscrites à Travail sécuritaire NB paieront en moyenne de 94 $ à 123 $ de plus par employé cette année.

Photo : CBC

Radio-Canada

La hausse des cotisations à Travail sécuritaire Nouveau-Brunswick coûtera, cette année, plus de 17millions de dollars aux petites et moyennes entreprises (PME), estime la Fédération canadienne des entreprises indépendantes (FCEI).

C’est ce qui résulte d’un rapport publié par la FCEI, qui représente plus de 5000 propriétaires de PME dans la province.

L’étude montre que les PME inscrites à Travail sécuritaire NB paieront en moyenne de 94 $ à 123 $ de plus par employé pour l’année 2017, alors que les cotisations pourraient encore augmenter en 2018.

« Les chefs de PME ont été pris de court par cette augmentation, fait remarquer Louis-Philippe Gauthier, directeur des affaires provinciales pour le Nouveau-Brunswick à la FCEI par voie de communiqué. Ils vont devoir revoir leurs plans d’investissement et d’embauche et leurs bénéfices vont diminuer. »

Selon M. Gauthier, la hausse des taux de cotisation à Travail sécuritaire NB va alourdir encore plus le fardeau fiscal des PME. « Une augmentation des coûts salariaux nuira à la capacité des PME d’embaucher du personnel et de conserver leurs employés, et bouleversera leurs plans de croissance et d’investissement. »

De leur côté, les chambres de commerce de la province ont lancé une vaste campagne d’envoi de lettre. L’objectif est d’encourager leurs membres à écrire à Travail sécuritaire NB et au gouvernement provincial afin de dénoncer cette augmentation de cotisation. Selon les chambres de commerce, cela aura des effets néfastes sur les affaires des entreprises et l’économie de la province.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Nouveau-Brunswick

Économie