•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Matane recherche toujours le responsable du déversement d'hydrocarbures

Eau contenant des hydrocarbures

Les autorités ignorent de quoi il s'egit et quelle quantité a été déversée.

Photo : Radio-Canada / Jean-François Deschênes

Radio-Canada

Matane poursuit son investigation pour découvrir qui a bien pu jeter un produit polluant dans les égouts pluviaux de la Ville, il y a une semaine et demi. Une lettre a été transmise à tous les propriétaires d'entreprises du secteur concerné dans le parc industriel.

Un texte de Jean-François Deschênes

Matane ne connait toujours pas, non plus, la quantité ni le type d'hydrocarbure jeté.

Il y a quelques jours, un passant a senti une odeur suspecte et aperçu un liquide luisant qui ressemble à de l’huile, s’échapper d'un conduit pluvial qui se jette dans le fleuve Saint-Laurent, dans le secteur de Matane-sur-Mer, près du port fédéral. Comme l'alarme avait été sonnée trop tard, la Ville dit n’avoir pas pu contenir et ramasser le produit qui s’était échappé dans l’environnement.

Par cette lettre, Matane voulait les informer que les recherches se poursuivent. La Ville en a profité pour rappeler l'importance de communiquer avec les autorités en cas de déversement, même accidentel.

La missive rappelle aussi aux propriétaires de faire l’entretien de leurs équipements. « On se disait que peut-être il y a eu un bris et que personne ne s’en est aperçu. On trouvait important de rappeler tout ça aux propriétaires » explique la directrice des communications de la Ville de Matane, Anne Dionne, qui veut éviter que cette histoire ne se reproduise.

Ce qu’on surveille surtout en ce moment, c’est s’il va y avoir un épisode numéro deux.

Anne Dionne, directrice des communications, Ville de Matane

Matane n’a pas trouvé de nouvelle trace d’hydrocarbure dans le réseau d’égout.

Le ministère du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques continue de suivre la situation et laisse les spécialistes de la Ville faire le suivi du dossier.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Est du Québec

Pollution