•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vers 40 % d’énergies renouvelables en Nouvelle-Écosse

Une éolienne

Nova Scotia Power a déjà dépassé ses cibles établies dans l'Accord de Paris.

Photo : Radio-Canada / Nicolas Steinbach

CBC
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

En Nouvelle-Écosse, la société d'énergie Nova Scotia Power dit qu'elle devrait atteindre son objectif de 40 % d'énergies renouvelables d'ici 2020.

La société provinciale laisse d’ailleurs savoir qu’elle a battu un record l’an dernier, alors que 28 % de l’électricité consommée par les Néo-Écossais provenait de sources renouvelables.

Par ailleurs, Nova Scotia Power indique qu’elle a déjà dépassé ses cibles établies dans l’Accord de Paris en 2015.

En chiffres bruts, Nova Scotia Power émettait 10,6 millions de tonnes de gaz à effet de serre en 2005, contre 7,1 millions de tonnes en 2016, ce qui correspond à une baisse de 30 %.

Lorsque le projet de barrage hydroélectrique de Muskrat Falls sera terminé, la compagnie atteindra sa cible de 40 % de production d’énergies renouvelables.

Un professeur de l’Université Dalhousie, Larry Hughes, émet toutefois des réserves par rapport à ces données.

Il rappelle que les contribuables paient maintenant leur électricité beaucoup plus cher. Les tarifs ont augmenté de 62 % en Nouvelle-Écosse de 2005 à 2017.

Larry Hughes note également que l’atteinte de la cible de Nova Scotia Power résulte également de la fermeture de plusieurs usines de pâtes et papier durant la dernière décennie.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !