•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une microbrasserie père-fille ouvrira ses portes à Gaspé

Claude Côté et Audrey-Anne Côté, cofondateurs de la microbrasserie Cap Gaspé
Claude Côté et Audrey-Anne Côté, cofondateurs de la microbrasserie Cap Gaspé Photo: courtoisie Jacques Gratton

La microbrasserie Cap Gaspé ouvrira ses portes cet été. Elle est le fruit d'une collaboration entre Audrey-Anne Côté et son père, Claude Côté. En plus de pouvoir s'informer sur le monde brassicole et observer le travail des brasseurs, les amateurs pourront voter pour les futures bières à commercialiser.

Un texte de Brigitte Dubé

« On veut vraiment informer le monde, explique Audrey-Anne Côté. Ça se fait moins en région. Ça va être notre mission. »

Installés dans un ancien entrepôt Molson, les associés ne comptent pas ouvrir un bar, mais un salon de dégustation avec un espace vitré où les clients pourront suivre les étapes du brassage.

La microbrasserie entend sortir du lot en optant pour un concept de bière démocratique.

Les amateurs vont pouvoir goûter à des brassins limités et voter pour les bières qu’ils souhaiteraient retrouver sur les tablettes.

Audrey-Anne Côté, cofondatrice de la microbrasserie Cap Gaspé

« Peu de brasseries le font, ajoute l’entrepreneure. Il y a Vox Populi à Montréal, mais c’est nouveau en Gaspésie. »

Des talents qui se complètent

Père et fille ont décidé de combiner leurs compétences. « Je suis cuisinière de formation, mentionne Audrey-Anne. En finissant mon cours en formation professionnelle à Gaspé, j’avais acheté un livre sur le brassage de la bière, mais j’avais un peu oublié ça. Plus tard, mon père m’a dit qu’il voulait brasser, alors on a décidé d’essayer ça. »

Une bière qui met en valeur la saveur et la couleur des petits fruits gaspésiensUne bière qui met en valeur la saveur et la couleur des petits fruits gaspésiens Photo : courtoisie Jacques Gratton

Notre entreprise combine ma créativité culinaire avec les capacités manuelles et techniques de mon père. Je fais le design des recettes et il fait le brassage.

Audrey-Anne Côté, cofondatrice de la microbrasserie Cap Gaspé

La microbrasserie élaborera des bières d’inspiration allemande. « Ça va nous permettre de nous démarquer au Québec, où la tendance va plutôt vers les bières belges et américaines », espère Audrey-Anne.

Un avant-goût des produits de la nouvelle microbrasserieUn avant-goût des produits de la nouvelle microbrasserie Photo : courtoisie courtoisie Jacques Gratton

Celle-ci admet qu’elle profite de la notoriété des microbrasseries gaspésiennes Pit Caribou et Auval, qui se font remarquer à l’international. « Francis Joncas de Pit Caribou est un peu mon mentor, estime-t-elle. Il répond à mes questions, comme d’autres microbrasseurs. Il y a beaucoup d’entraide dans notre milieu. C’est particulier! »

Audrey-Anne Côté a déjà attiré l’attention par l'intermédiaire d'Ose entreprendre, un concours d’entrepreneuriat québécois. « Je suis des cours en entrepreneuriat à l’Université Laval, précise-t-elle. J’avais un bon plan d’affaires. »

Les nouvelles bières seront mises en vente dès la fin juin et arriveront sur les tablettes des commerces du Grand Gaspé en juillet.

Est du Québec

Industrie alimentaire