•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le système de santé néo-brunswickois doit relever de grands défis

La médecine de famille

Le Plan du Nouveau-Brunswick pour les familles est dévoilé

Photo : iStock / freemixer

Radio-Canada

Le ministre de la Santé Victor Boudreau a dévoilé jeudi les résultats d'une consultation sur les soins au Nouveau-Brunswick. Il en ressort que les patients n'ont pas toujours besoin d'être soignés à l'hôpital.

Les trois thèmes prioritaires du rapport afin d’améliorer les soins primaires et les soins de courte durée sont :

  • poursuivre les travaux en vue de mettre en œuvre une nouvelle approche de médecine familiale avec la Société médicale du Nouveau-Brunswick;
  • élaborer un modèle de services de soins de santé intégrés et coordonnés afin d’assurer des soins plus uniformes et appropriés; et
  • poursuivre le travail relatif aux mesures de collaboration permettant aux gens de recevoir le niveau de soins adéquat à l’endroit le plus approprié, idéalement à leur domicile.

On sait qu'avec une population vieillissante, il va avoir encore de plus en plus de pression sur les hôpitaux. Et j'pense pas qu'on veut nécessairement construire d'autres hôpitaux. J'dirais qu'on en a assez, dans la province du Nouveau-Brunswick

Le ministre de la Santé Victor Boudreau
Dans l’ordre habituel : le vice-premier ministre, Stephen Horsman; le chef de la direction de la Société médicale du Nouveau-Brunswick, Anthony Knight; et le ministre de la Santé, Victor Boudreau.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Dans l’ordre habituel : le vice-premier ministre, Stephen Horsman; le chef de la direction de la Société médicale du Nouveau-Brunswick, Anthony Knight; et le ministre de la Santé, Victor Boudreau.

Photo : Gouvernement du Nouveau-Brunswick

Anthony Knight de la Société médicale se réjouit de l'accent que met la province sur l'accès aux soins primaires : « Si un citoyen peut avoir accès à un service dans les soins primaires, le citoyen ne va pas dans une urgence. »

La présidente de la Société médicale du Nouveau-Brunswick, la Dre Lynn Murphy-Kaulbeck abonde dans le même sens : « Nous sommes heureux de constater que le gouvernement prend des mesures pour améliorer des secteurs clés du système et qu’il tient compte des facteurs sous-jacents qui ont une incidence sur la santé. »

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Nouveau-Brunswick

Politique provinciale