•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Aide médicale à mourir au Manitoba : 62 % des patients sont morts chez eux

Un patient dans un lit d'hôpital
Un patient dans un lit d'hôpital Photo: iStock
Radio-Canada

Au moins 970 Canadiens ont obtenu l'aide médicale à mourir en 2016, dont 21 au Manitoba, selon une mise à jour intérimaire publiée mercredi par Santé Canada.

Le rapport offre un survol du profil démographique des personnes qui ont eu recours à l'aide médicale à mourir lors des six premiers mois après sa légalisation au Canada.

Le nombre de femmes qui ont obtenu l'aide médicale à mourir est légèrement plus élevé que chez les hommes. L'âge moyen des personnes qui ont eu recours au programme était de 72 ans.

Les circonstances médicales sous-jacentes les plus communes des Canadiens qui reçoivent l'aide médicale à mourir sont le cancer (56,8 %) et les maladies neurodégénératives (23,2 %).

Plus de Manitobains meurent chez eux

Le lieu où l'aide médicale à mourir est administrée varie considérablement d'une province à l'autre.

Selon le rapport, 62 % des Manitobains qui ont obtenu l'aide médicale à mourir l'ont obtenue à domicile, la plus forte proportion au pays. Dans les autres provinces, à l'exception de la Colombie-Britannique, la grande majorité des décès attribuables à l'aide médicale à mourir sont survenus dans des hôpitaux.

Selon Santé Canada, de nombreux facteurs pourraient contribuer à cette réalité, dont la préférence du patient et les obstacles institutionnels à la prestation de l'aide médicale à mourir dans les hôpitaux.

Manitoba

Santé