•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une classe unique pour les adultes atteints d’un TDAH

Le reportage de Sarah Désilets-Rousseau

Des pauses plus fréquentes et plus longues ainsi qu'un enseignement qui va au-delà de la matière académique, c'est le genre d'adaptations qu'on trouve dans la nouvelle classe dédiée aux élèves atteints d'un trouble du déficit de l'attention avec ou sans hyperactivité (TDAH) au Centre d'éducation des adultes du Saint-Maurice, à Shawinigan.

Il s’agit d’une première au Québec, selon le Centre qui a mis sur pied le projet pilote. Une quinzaine d'élèves font partie de cette classe qui existe depuis le début de l’année scolaire.

Certains cours portent spécifiquement sur les défis auxquels ces élèves doivent faire face. Ils ont des ateliers d’entraînement sur le focus et la régulation des émotions ainsi que des discussions sur les interactions sociales ou les responsabilités quotidiennes, par exemple.

L’espace physique a été aménagé, sous les conseils d'un psychologue spécialisé en TDAH, pour mieux répondre aux besoins de ces adultes.

Les locaux utilisés par les élèves bénéficient d’un éclairage plus naturel et tamisé. Des espaces pour l’étude, la réflexion, le repos et le travail en équipe ont été aménagés. Les sources de distraction ont été éliminées au maximum pour favoriser la concentration.

Les élèves et le personnel sont soutenus par le Dr Martin Pearson de la Clinique de services en psychologie spécialisée en TDAH, qui a élaboré ce cadre d’intervention.

Élèves  qui travaillent, à ShawiniganÉlèves du Centre d’éducation des adultes (CÉA) du Saint-Maurice atteints d'un trouble du déficit de l'attention avec ou sans hyperactivité (THDAH) Photo : Radio-Canada / Josée Ducharme

Expérience réussie, selon plusieurs

Le directeur du Centre, Mario Boulanger, affirme que l'effet positif du projet pilote se fait déjà sentir. Les élèves ont davantage le goût d'être en classe et ils réussissent mieux.

Les élèves sont présents. Ils abandonnent beaucoup moins.

Mario Boulanger, directeur du Centre d'éducation des adultes du Saint-Maurice

« On voit vraiment que la réussite académique [des élèves atteints d'un TDAH] a augmenté considérablement, comparativement à leur réussite précédente lorsqu'ils étaient dans des classes régulières, l'année dernière », constate le psychologue Martin Pearson.

Les élèves que nous avons rencontrés sont aussi très satisfaits de leur expérience. Ils voient une amélioration.

J'avançais quasiment pas, puis cette année, j'ai des 100 %. Je pense que ça aide vraiment beaucoup.

Carol-Ann Villemure, élève souffrant d'un TDAH

Noémie Vallières a aussi vu ses notes augmenter. « Vu qu'il y a moins de monde dans cette classe-là, c'est plus adapté », a-t-elle raconté en entrevue à l'émission 360 PM. « Les professeurs nous comprennent », ajoute Noémie Vallières.

360 PM | Entrevue avec un professeur et une élève de la classe dédiée aux adultes atteints d'un TDAH au Centre d'éducation aux adultes du Saint-Maurice

Pour écouter l'entrevue de l'enseignant Gilles Désilets et de l'élève Noémie Vallières, cliquez ici.

Grâce à sa classe adaptée aux besoins des élèves atteints d’un TDAH, le Centre espère garder dans le système scolaire des gens qui se seraient probablement découragés dans une autre classe. L’établissement espère aussi encourager des adultes à revenir aux études.

Mauricie et Centre du Québec

Éducation