•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'UQAR forme des patients experts de leur maladie

L'hypertension est une maladie chronique dont les symptômes peuvent être accentués par la pression atmosphérique.

L'hypertension est une maladie chronique dont les symptômes peuvent être accentués par la pression atmosphérique.

Photo : Getty Images / Getty Images/Adam Berry

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

L'UQAR vient de mettre en place une première université des patients.

Ce projet pilote unique au Québec permet de former des patients aux prises avec une maladie chronique afin qu'ils possèdent plus d'information sur leur maladie et les façons de la traiter.

Un premier groupe de 12 malades atteints de problèmes rhumatologiques a donc pu bénéficier d'une formation de 6 semaines donnée par une équipe multidisciplinaire formée de médecins, d'infirmières et de psychologues.

Hélène Sylvain
Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Hélène Sylvain, responsable de l'Université des patients à l'UQAR

Photo : Radio-Canada

Ces malades, entourés de professionnels de la santé, ont ainsi pu en appendre davantage sur la nature de leur maladie et son traitement, développer des stratégies pour gérer la douleur, améliorer leur quotidien et mieux communiquer avec leurs proches.

« Il y a un savoir scientifique qui est développé sur les maladies, mais il y a aussi un savoir profane ou expérientiel qu'ont développé les personnes qui vivent avec la maladie. [...] La jonction des deux amène une synergie et une force sur les connaissances qui peuvent être partagées. »

— Une citation de  Hélène Sylvain, responsable de l'Université des patients à l'UQAR

L'Université souhaite que ces patients-experts en viennent à former à leur tour d'autres malades.

D'après les renseignements de Paul Huot

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !