•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Première canadienne du Concerto no 3 d'André Mathieu revu et corrigé en Abitibi-Témiscamingue

Générale en vue de la première canadienne du « Concerto no 3 » d'André Mathieu revu et corrigé, à Amos

Photo : Radio-Canada / Marc-Olivier Thibault

Radio-Canada

Alain Lefèvre, l'Orchestre symphonique régional et son chef, Jacques Marchand, présentaient dimanche soir à Amos en grande première canadienne le résultat du travail de trois années d'efforts alors qu'était jouée une pièce maîtresse de l'oeuvre d'André Mathieu.

Avec les informations de Marc-Olivier ThibaultTwitterCourriel 

C'est au Théâtre des Eskers, à Amos, qu'a été joué dimanche soir le Concerto d'Andrée Mathieu pour la première fois en sol canadien. C'est à la demande d'Alain Lefèvre, qui travaille à la reconnaissance de l'oeuvre d'André Mathieu partout sur la planète, que le chef de l'Orchestre symphonique régional a déchiffré et orchestré pour la première dans l'histoire le Concerto no 3.

Pour Alain Lefèvre, rencontré quelques heures avant la première canadienne, l'événement allait être historique. « L'orchestre [symphonique régional] a une passion. L'orchestre veut faire le mieux. Jacques les a préparés de manière extraordinaire. Je pense que ce soir - je ne veux pas dire n'importe quoi, car je n'aime pas les grandes phrases creuses, on en entend avec la politique - mais je pense que ce soir, les gens vont assister à un moment historique, modeste, je n'aime pas les affaires prétentieuses, mais historique quand même », estime-t-il.

Pour Jacques Marchand, les émotions allaient être à fleur de peau. « Dans ce concerto-là, c'est l'apogée du cri humain, dit-il. On le ressent. Les musiciens le ressentent. Il y a des passages où on se retient. C'est trop beau. On pleure tellement c'est beau. »

Écoutez la chronique complète de Marc-Olivier Thibault à ce sujet ici.

Chronique de Marc-Olivier Thibault

Présentations du Concert no 3 en Abitibi-Témiscamingue :

  • 23 avril @ Théâtre des Eskers, Amos
  • 25 avril @ Théâtre du Cuivre, Rouyn-Noranda
  • 26 avril @ Salle Desjardins, La Sarre
  • 27 avril @ Théâtre Télébec, Val-d'Or

Abitibi–Témiscamingue

Musique classique