•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Participation record pour le festival littéraire La crue des mots

Fabrice Boulanger avec des éleves

Fabrice Boulanger avec des éleves

Photo : courtoisie CLAC

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le festival littéraire La crue des mots, à Mont-Joli, s'est terminé dimanche, après une semaine d'activités. Très enthousiastes, les membres de l'organisation parlent d'un grand succès avec des records d'assistance.

Un texte de Brigitte Dubé

Des auteurs d’ici et d’ailleurs au Québec se sont rendus dans les écoles primaires et secondaires des MRC de la Mitis, de la Matapédia et de la Matanie pour rencontrer quelque 6000 jeunes. Quelques-uns ont participé à des spectacles grand public au Château Landry.

Le rappeur WebsterAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le rappeur Webster

Photo : courtoisie Mathieu Gosselin

La coordonnatrice artistique du Carrefour de la littérature, des arts et de la culture (CLAC), Cylia Themens, se dit enchantée du succès remporté par l’événement.

« Cette année, en plus de nos 6000 jeunes dans les écoles, on a battu tous les records d’assistance. On a réuni plus de 700 personnes pour la portion des spectacles grand public. C’est très très bon! »

— Une citation de  Cylia Themens, coordonnatrice artistique du Carrefour de la littérature, des arts et de la culture (CLAC)
Tire le coyote au Cabaret des roisAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Tire le coyote au Cabaret des rois

Photo : courtoisie Mathieu Gosselin

Selon Cylia Themens, le festival La crue des mots se démarque parce qu’il s’adresse à plusieurs publics avec des intérêts différents. En effet, le festival regroupe des auteurs de toutes formes d’expression. Des romanciers, des conteurs, des slameurs, des bédéistes, etc., s'y succèdent dans une grande diversité.

Le public a eu droit notamment à une veillée de contes au Cabaret des rois, où la poésie se déclinait sous diverses formes.

Il y avait aussi au programme une matinée jeunesse pour la famille, un spectacle de Tire le coyote et un brunch littéraire de ce dimanche, où des auteurs de la région ont pu se faire connaître.

Cylia Themens rappelle que l’objectif de La crue des mots est l’accessibilité et la démocratisation de la culture.

« Ce n’est pas parce qu’on est loin des grands centres qu’on ne peut pas avoir la chance d’avoir accès à des performances artistiques de qualité. »

— Une citation de  Cylia Themens, coordonnatrice artistique du Carrefour de la littérature, des arts et de la culture (CLAC)

Le but est aussi de stimuler l’imaginaire des jeunes et de les inciter à lire, à être en contact avec les mots.

Le CLAC se prépare à sa nouvelle saison des thés littéraires aux Jardins de Métis.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !