•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Manifestation contre le parti d'extrême droite AfD en Allemagne

Manifestation à Cologne contre le parti d'extrême-droite AFD

Photo : Reuters

Radio-Canada

En Allemagne, des affrontements ont lieu entre policiers et manifestants à Cologne, où s'est ouvert le congrès du parti populiste AfD, l'Alternative pour l'Allemagne.

Près de 50 000 personnes ont manifesté pour dénoncer ce parti d'extrême droite qui se dit contre l'islam et eurosceptique.

Quatre mille policiers ont été appelés en renfort; l'an passé, à Stuttgart, des heurts attribués à l'extrême gauche avaient éclaté.

Samedi, des opposants au mouvement d'extrême droite ont tenté d'empêcher les 600 délégués de se rendre à l'hôtel où se tient la rencontre. Deux policiers ont été légèrement blessés.

Heurts entre policiers et manifestants à CologneAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Heurts entre policiers et manifestants à Cologne

Photo : Reuters

Le parti anti-immigration a connu une popularité impressionnante en 2015-2016, en profitant du mécontentement créé par la décision de la chancelière Angela Merkel, d'accepter plus d'un million de réfugiés.

Toutefois, son entrée au Parlement allemand en septembre est loin d'être acquise, puisque selon les sondages, l’AfD récolterait seulement 10 % des intentions de vote.

Le congrès de l'AfD s'est ouvert avec une allocution de sa co-dirigeante, Frauke Petry, qui se réclame de Marine Le Pen.

Les tenants de la ligne dure, majoritaires, ont refusé de voter sur sa motion réclamant une stratégie plus modérée. Selon elle, c'est la seule façon de prendre le pouvoir.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

International