•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une marche pour le 25e anniversaire de Kelly Goforth

Kelly Goforth avait 21 ans lorsqu'elle a été assassinée

Kelly Goforth avait 21 ans lorsqu'elle a été assassinée

Photo : Facebook

Radio-Canada

Pour une troisième année d'affilée, des proches de Kelly Goforth marquent son anniversaire avec une marche à Regina. La jeune femme assassinée en 2013 aurait eu 25 ans vendredi.

Clayton Eichler a plaidé coupable à deux accusations de meurtre non prémédité  (Nouvelle fenêtre)en septembre 2016. Il a été condamné à une peine d’emprisonnement à vie, sans possibilité de libération pendant 20 ans.

La mère de Kelly, Maxine Goforth, aurait préféré célébrer le 25e anniversaire de sa fille en sa compagnie, avec un gâteau et des cadeaux. Elle organise plutôt un rassemblement à sa mémoire et pour attirer l’attention sur les femmes autochtones disparues ou assassinées.

C’était mon bébé. Je l’aimais de tout mon cœur et je l’aime toujours.

Maxine Goforth, mère de Kelly

Mme Goforth s’occupe du fils que Kelly a laissé derrière elle. Il a maintenant quatre ans.

Elle tente d’obtenir depuis trois ans un rendez-vous avec un psychologue pour l’aider à composer avec le meurtre de sa fille. Elle a donc mis sur pied un groupe de soutien pour d’autres personnes comme elle.

« Il y a eu beaucoup de jours et de nuits de solitude, sans personne avec qui parler », explique-t-elle.

« Je veux que d'autres parents qui passent par-là sachent qu’ils ne sont pas seuls », ajoute-t-elle. « C’est atroce. »

Enquête nationale sur les femmes autochtones disparues et assassinées 
Avec les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saskatchewan

Autochtones