•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Motards : Bathurst craint les Darksiders

Les membres du groupe de motards Darksiders North Shore prennent la pose devant une affiche du groupe. Leurs visages sont brouillés.
Des membres du groupe de motards Darksiders North Shore à Bathurst Photo: Facebook

La présence d'un groupe de motards inquiète dans la région de Bathurst, au Nouveau-Brunswick. La Municipalité envisage d'imposer des mesures pour limiter les activités des Darksiders North Shore, un groupe qui appuie ouvertement les Hells Angels.

Un texte de Karine Godin

Le maire de Bathurst, Paolo Fongemie, ne cache pas son inquiétude par rapport à l'arrivée des Darksiders North Shore dans sa communauté.

« Les gens sont inquiets. Ils sont préoccupés. On a vécu un épisode avec les Daltons 40 ans passés. Les gens qui ont vécu cet épisode-là ne veulent pas le revivre », explique le maire de Bathurst.

Les Darksiders North Shore affichent publiquement leurs couleurs au centre-ville, où ils ont un local, mais aussi sur les médias sociaux. Ce groupe de motards est affilié avec les Darksiders de Darmouth, en Nouvelle-Écosse. Même s'ils sont présents dans la région depuis plus d'un an, ce n'est que depuis peu que leur lien avec des membres des Hells Angels inquiète le conseil municipal.

Local du groupe de motards. Le logo du groupe est visible sur la porteLes Darksiders North Shore ont un local au centre-ville de Bathurst. Photo : Radio-Canada

« Ce qui nous a inquiétés, c'est quand les lettres MC se sont ajoutées sur leur dossard », poursuit Paolo Fongemie. « Lorsque moi j'ai pris connaissance de cet élément-là et qu'on voit qu'on a un club de motards affiliés avec un club organisé, ça me préoccupe énormément. »

Selon les experts consultés, seulement les groupes autorisés par les Hells Angels peuvent utiliser le sigle MC (Motocycle Club) au Canada.

Les Darksiders se défendent sur les médias sociaux d'être associés au crime organisé. Ils ont d'ailleurs mis en vente des vêtements qui portent l'inscription « La fraternité n'est pas un crime ». Radio-Canada a tenté de joindre certains membres du groupe. Un représentant a refusé notre demande d'entrevue au nom du groupe affirmant du même coup qu'il se désolait de toute l'attention portée au club. Aucun membre n'a voulu confirmer les relations entretenues avec les Hells Angels.

Photo d'une veste de Darksiders. On voit bien le MCSeulement les groupes autorisés par les Hells Angels peuvent utiliser le sigle MC. Photo : Facebook

Annulation du Biker Bash

Même si aucun incident impliquant des membres des Darksiders ne semble avoir été rapporté sur le territoire, le conseil municipal de Bathurst préfère prévenir le coup. Le festival de moto Biker Bash a été annulé cet été. Lors de la dernière édition, en 2016, des membres des Hells Angels ont été vus publiquement en compagnie du groupe des Darksiders North Shore, indique le maire.

On ne veut pas utiliser l'argent des payeurs de taxes pour faire un évènement dont la participation sera probablement le crime organisé.

Paolo Fongemie

Les Journées hospitalité auront toutefois un volet familial avec la moto. Le conseil municipal a accordé un financement additionnel pour cet évènement.

Règles plus strictes envisagées

Le maire compte collaborer avec les municipalités avoisinantes pour limiter les activités des groupes de motards dans la région Chaleur. Bathurst envisage entre autres l'adoption d'arrêtés municipaux.

« On peut peut-être explorer, placer un arrêté où on interdit, le port des couleurs d'un club à l'intérieur d'un établissement licencié, dans un bar, pour éviter la violence, la chicane et ainsi de suite », lance le maire.

Le maire de Bathurst, Paolo FongemieLe maire de Bathurst, Paolo Fongemie Photo : Radio-Canada

Paolo Fongemie va même plus loin. Il croit que le gouvernement provincial devrait suivre l'exemple du premier ministre de l'Île-du-Prince-Édouard, Wade McLauchlan, qui prépare de nouvelles mesures législatives pour dissuader les groupes de motards criminels de s'installer dans sa province.

« J'exhorte notre gouvernement, notre premier ministre Gallant, d'emboîter ce pas-là. De mettre des législations provinciales qui pourraient mieux contrôler la présence des motards et du crime organisé dans la province. Ensuite, les municipalités pourraient s'y accrocher avec des arrêtés pour exercer un autre niveau de contrôle ».

La GRC n'a pas voulu commenter les activités des groupes de motards dans la région Chaleur, nous dirigeant plutôt vers la police municipale.

Dans une déclaration écrite envoyée à Radio-Canada, la force policière de la ville de Bathurst se dit « pleinement consciente de la présence du Darksiders North Shore Motorcycle Club à Bathurst, de même que d'autres clubs d’appui dans la province. Nous sommes d’accord avec le maire de la ville de Bathurst et l’autorité civique concernant leurs préoccupations. »

Le corps policier confirme aussi les liens entre les Darksiders et les Hells Angels, sans préciser toutefois si le groupe de Bathurst est impliqué dans des activités criminelles.

Les Darksiders trop « cool »?

Le maire craint l'influence de ce type de groupe dans sa communauté. Il dit constater qu'ils suscitent un certain engouement, surtout chez les jeunes.

« Il y a des jeunes qui sont peut-être plus vulnérables, plus faciles à être accrochés pour faire partie d'une gang . [...] On entend qu'il y a recrutement auprès des jeunes garçons, soit adolescents ou bien collégiens. »

Le motard fait un geste dégradant à la caméra sur une moto. On voit à l'arrière l'affiche de BathurstUn membre du groupe de motard Darksiders North Shore dans la région Chaleur, comme le montre le panneau à droite Photo : YouTube

Il recommande aux parents d'avoir des discussions franches avec leurs enfants.

« D'être vigilants. D'avoir des discussions avec leurs jeunes. Il y a certains symboles, il faut savoir ce que ça veut dire, ces symboles-là », dit le maire, qui fait référence à la popularité des vêtements en appui aux Darksiders et aux Hells Angels dans sa région.

Nouveau-Brunswick

Crimes et délits