•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Serena Williams ne veut pas arrêter le tennis

Serena Williams
Serena Williams Photo: La Presse canadienne / PC/Aaron Favila

Serena Williams a tiré un trait sur le reste de la saison 2017 après l'annonce de sa grossesse. L'Américaine de 35 ans a fait savoir, par l'entremise de son agent, qu'elle était impatiente de revenir au plus haut niveau en 2018. C'est là aussi que la voit son entraîneur Patrick Mouratoglou.

« Dire quand précisément elle reviendra n'est pas quelque chose dont elle se soucie dans l'immédiat. Mais, elle ne veut pas s'arrêter là », a-t-il expliqué à l'AFP vendredi.

« Elle a gagné les derniers Internationaux d'Australie, va probablement redevenir numéro un la semaine prochaine, et elle sent qu'elle peut encore dominer le tennis », a rappelé M. Mouratoglou.

À la poursuite du record

Battre le record absolu de l'Australienne Margaret Court-Smith, victorieuse de 24 titres majeurs de 1960 à 1973, est aussi un élément déterminant dans la motivation de l'Américaine, selon l'entraîneur français.

La naissance de son premier enfant devrait intervenir en septembre, durant les Internationaux des États-Unis, avant son 36e anniversaire, le 26 septembre.

Selon les médecins spécialistes interrogés par l'AFP, il faudra au moins « six mois » pour que Williams revienne à la compétition.

« En grand chelem, un retour au stade Roland-Garros à Paris, en mai-juin, est envisageable », a estimé Stéphanie Nguyen, médecin à l'Institut national du sport et de la performance et membre de l'encadrement de l'équipe de France de Fed Cup.

« La durée de récupération dépendra du type d'accouchement, de savoir si elle allaite ou pas et de la prise de poids », a-t-elle précisé.

Des précédents

Victoria Azarenka, mère d'un petit garçon depuis le 20 décembre, n'effectuera pas son retour sur le circuit avant le tournoi de Stanford, fin juillet, soit sept mois après l'accouchement. Elle aura 28 ans.

Kim ClijstersKim Clijsters Photo : Getty Images / Cameron Spencer

En 2009, 18 mois après la naissance de sa fille, la Belge Kim Clijsters avait effectué un retour gagnant à New York, à l'âge de 26 ans.

Elle était devenue lors des Internationaux des États-Unis la première maman à remporter un titre du grand chelem depuis l'Australienne Evonne Goolagong en 1980.

Margaret Court-Smith, que Serena Williams espère dépasser, avait 29 ans lorsqu'elle a donné naissance à son premier enfant en 1972.

En 1973, elle s'était imposée dans trois des tournois majeurs, à Melbourne, à Paris et à New York.

L'Américaine Williams a sept ans de plus.

Sa volonté sera aussi un facteur déterminant, croit son entraîneur.

« Si quelqu'un peut y arriver, c'est bien elle », a estimé le Britannique Andy Murray.

L'Américaine avait dû s'éloigner des terrains pendant presqu'un an après une embolie pulmonaire en 2011.

Avec les informations de Agence France-Presse

Tennis

Sports