•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le député Connolly aurait eu un geste menaçant

Michael Connolly

Le jeune député Michael Connolly avait dû s'excuser l'an dernier, après un geste insultant en séance.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le député albertain néo-démocrate Michael Connolly est accusé d'avoir levé le poing d'une façon menaçante en direction du membre du Wildrose Derek Fildebrandt au terme d'une discussion tendue.

L’incident se serait déroulé mardi, juste après la fin de la séance de l’après-midi, à l’intérieur de l'Assemblée législative.

Michael Connolly, qui représente la circonscription de Calgary-Hawkwood, a reconnu dans un communiqué écrit avoir eu une brève altercation, mais n’a pas confirmé avoir fait de geste menaçant.

« J’ai le plus grand respect pour mes collègues de l’autre côté de la Chambre, assure-t-il. Je me suis immédiatement excusé auprès de lui [Derek Fildebrandt] ».

Ce dernier a répondu qu’il n’acceptait pas ces excuses parce qu’elles portaient sur le ton et le contenu de la conversation, mais pas sur le geste menaçant.

Le président saisi

Le whip du Wildrose, Jason Nixon, dit avoir communiqué avec le président de la Chambre pour visionner l’enregistrement des caméras de sécurité.

En mars 2016, Michael Connolly avait dû s’excuser pour avoir brandi son majeur en direction d’une autre députée du Wildrose, pendant une séance de questions.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !