•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Ville d’Halifax est à la recherche de personnes ayant survécu à l’explosion de 1917

Chargement de l’image

Photo exposée au Musée maritime de l'Atlantique montrant l'étendue des dégâts après l'explosion d'Halifax

Photo : Marilyn Marceau

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Présentement, aucun survivant ne réside dans les environs d'Halifax, selon les recherches effectuées par un comité consultatif spécial.

Le président du comité, Craig Walkington, a déclaré que les survivants qui ont leurs propres souvenirs de l'explosion devaient avoir trois ou quatre lors de la tragédie.

Les survivants de l'explosion dévastatrice aideront à humaniser les événements qui ont secoué la ville il y a 100 ans.

Le 6 décembre 1917, une collision dans le port d'Halifax entre le cargo français Mont-Blanc, bourré de munitions, et le navire norvégien Imo a déclenché une explosion gigantesque qui a tué 2000 personnes et en a blessé 9000 autres.

L'explosion qui a suivi peu après a détruit tous les bâtiments sur près de 2 kilomètres carrés. La secousse a été ressentie jusqu'à Sydney, à 435 km d'Halifax. 25 000 personnes, soit près de la moitié de la population de la ville, s'étaient subitement retrouvées sans-abri. Une importante opération de secours avait immédiatement suivi la tragédie.

Mercredi, la Ville d’Halifax a lancé un appel sur les réseaux sociaux pour retrouver des survivants. Les personnes ayant des informations sur les survivants sont priées de communiquer avec le bureau du greffier municipal.

Halifax tient une cérémonie tous les ans au Fort Needham Memorial Park pour se souvenir des victimes de la catastrophe.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !