•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Présidentielle française : nombre record de bureaux de vote dans l’Ouest canadien

Des affiches montrant les différents candidats à l'élection présidentielle en France.

Un employé prépare des documents électoraux

Photo : Reuters / Philippe Laurenson

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Environ 6000 Français inscrits sur la liste électorale du consulat de Vancouver sont appelés aux urnes dans l'ouest du Canada pour le premier tour de la présidentielle en France.

Pour ce scrutin, le consulat a mis les bouchées doubles. Afin de faire face à l'affluence de votants français, cinq bureaux de vote seront ouverts dans l’Ouest canadien, un record depuis l’ouverture du consulat en 1896 :

  • 1 à Edmonton (à l’Alliance française d’Edmonton)
  • 1 à Calgary (au Lycée Louis Pasteur)
  • 1 à Victoria (à l’Université de Victoria, bâtiment Clearihue, salle C214)
  • 2 à Vancouver (au Consulat général de France, 1130 West Pender)

Jean-Christophe Fleury, consul général, souligne une augmentation de plus de 30 % du nombre d’inscrits sur les listes électorales par rapport aux dernières élections, en 2012. La grande majorité (4000 sur 6000) se trouve en Colombie-Britannique.

Taux de participation faible dans l’Ouest

  • Participation en France : environ 80 % aux élections de 2012
  • Participation dans l’ouest du Canada : 30 %
  • Moyenne des Français de l’étranger (1,3 million de personnes) : 40 %

Source : Consulat général de France à Vancouver

Pour Jean-Christophe Fleury et son équipe, les préparatifs ont commencé depuis plus de huit mois. « Il faut vérifier un par un si les électeurs se trouvent toujours dans la circonscription. On leur envoie des courriels, ensuite des courriers, puis on passe des coups de téléphone parce qu’il faut une liste électorale qui soit le plus exacte possible », explique-t-il.

D’autres défis parfois inattendus ont dû aussi être surmontés comme celui des urnes qui doivent respecter des règles bien précises : « On n’a pas trouvé de fabricant canadien qui acceptait de faire des urnes aux normes françaises. Elles doivent être transparentes, d’une certaine taille, avec deux cadenas, un compteur pour le nombre d’enveloppes glissées. C’est du sur-mesure. Si on en commandait 1000, ça serait rentable, mais pour seulement 5, on est obligés de les faire venir de France », affirme-t-il.

Affiches de campagne et bulletins de vote ont aussi été acheminés de Paris, les organisateurs ayant bien pris le soin de commander quelque 6000 exemplaires pour chacun des 11 candidats, équité oblige.

Voter 1 jour avant la France

Un seul regret pour Jean-Christophe Fleury, c'est ne pas avoir pu installer de bureaux de vote en Saskatchewan, au Yukon et dans les Territoires du Nord-Ouest. « Il faut dépêcher un membre du consulat dans chaque bureau de vote pour agir comme secrétaire et nous appeler en cas de problème. Nous avons donc été limités par nos ressources humaines, mais on a fait le maximum », assure-t-il.

Le premier tour de la présidentielle française a lieu dimanche 23 avril, mais les Français de l’Ouest sont appelés à voter samedi pour des raisons de décalage horaire.

Les bureaux de vote de l’Ouest seront ouverts entre 8 h et 19 h.

S’ensuivront les élections législatives françaises les 11 et 18 juin 2017 pour lesquelles les mêmes bureaux de vote seront ouverts.

 

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !