•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Accusé de violence conjugale, Justin Cox est libéré par les Roughriders

Le demi défensif des Roughriders de la Saskatchewan, Justin Cox, est accusé de voies de fait causant des lésions corporelles.

Le demi défensif des Roughriders de la Saskatchewan, Justin Cox, est accusé de voies de fait causant des lésions corporelles.

Photo : CBC

Radio-Canada

Les Roughriders de la Saskatchewan ont libéré le demi défensif Justin Cox, qui aurait été impliqué dans un cas de violence conjugale.

L'équipe a mentionné par voie de communiqué que la décision avait été prise après qu'elle eut été informée de la situation et que la Ligue canadienne de football (LCF) eut condamné toute forme de violence envers les femmes.

Par ailleurs, le commissaire de la LCF, Jeffrey L. Orridge, a affirmé qu’il refuserait que Justin Cox signe tout nouveau contrat avec une autre équipe de la LCF en raison de sa politique concernant la violence envers les femmes.

De son côté, le Service de police de Regina confirme que des accusations de voies de fait causant des lésions corporelles ont été déposées contre le joueur après des allégations de violence conjugale envers une femme de 23 ans.

La victime, une Réginoise, a subi des blessures apparentes, selon les policiers.

Dans un message Twitter, Justin Cox s’est excusé auprès de ses partisans. Il affirme que « seuls les gens qui étaient sur place lors de l’incident connaissent les faits ».

 

Il en a rajouté par la suite en affirmant qu'« il n'avait battu personne ».

 

L’enquête suit actuellement son cours. Justin Cox doit comparaître le 4 mai prochain en Cour provinciale pour faire face aux accusations qui pèsent contre lui.

Un récidiviste?

Justin Jemar Cox avait été libéré par les Chiefs de Kansas City en 2015 après avoir été arrêté et accusé de violence conjugale à deux reprises en moins d'un an.

Les autorités judiciaires du Mississippi ont confirmé que la date de son procès n’a toujours pas été déterminée dans ces causes.

L'ex-joueur de l'Université Mississippi State avait accepté une prolongation de contrat de deux ans des Roughriders en décembre après avoir effectué 42 plaqués défensifs et 4 interceptions en 15 matchs en 2016.

Il a obtenu le titre de recrue par excellence des Roughriders en 2016.

Avec les informations de La Presse canadienne

Saskatchewan

Football