•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Oscar De Profundis

Stéphane Côté

Stéphane Côté

Photo : Radio-Canada / Héliotrope

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Quel livre d'ici aimeriez-vous offrir à ceux qui nous dirigent?
Découvrez Les incontournables 2017.

Le choix de : Stéphane Côté
Émission : Le réveil, ICI RADIO-CANADA PREMIÈRE Nouvelle-Écosse et T.-N.-L., en semaine, de 6 h à 9 h (6 h 30 T.-N.-L.)
Titre : 
Oscar De Profundis
Auteure : Catherine Mavrikakis
Éditeur : Héliotrope, 2016

POURQUOI RECOMMANDEZ-VOUS CE LIVRE À CEUX QUI NOUS DIRIGENT?

En lisant Oscar De Profundis, on peut facilement faire un parallèle avec le monde d’aujourd'hui. Devant la violence, l’exclusion sociale et l’écart grandissant entre les riches et les pauvres, les gouvernements se désengagent. Dans ce roman apocalyptique, les moins nantis tentent tout pour survivre, mais savent que la fin, atroce, est inévitable. On se demande si cette science-fiction en est vraiment une. Malgré tout, Mavrikakis amène de l’espoir et nous rappelle l’importance de l’art dans les moments les plus sombres.

Stéphane Côté

RÉSUMÉ

Une épidémie mortelle ravage Montréal. Depuis la création de l’État mondial, des hordes de miséreux errent dans la ville. Certaines zones leur ont même été temporairement abandonnées afin de les maintenir à distance des nantis de la banlieue. Des troubles éclatent. Avant qu’il ne soit trop tard, Cate, la chef d’une des bandes de crève-la-faim, veut frapper un grand coup.

Le chanteur Oscar De Profundis, devenu star planétaire, est de retour après une longue absence. Sa ville natale reste emplie de souvenirs funestes. Pour ses fans, particulièrement nombreux et fervents, il vient donner deux concerts extraordinaires. Cependant, l’état d’urgence est déclaré et, pour sa protection, Oscar doit demeurer confiné dans la somptueuse maison où son homme de confiance l’a installé avec toute l’équipe De Profundis.

Durant la nuit, Oscar, envahi de sombres visions de son passé, ne parvient pas à trouver le sommeil malgré les calmants de toutes sortes. Il ignore la peste qui sévit à l’extérieur. Comme toujours, il s’absorbe dans la préservation des cultures en voie de disparition. Il élabore musées et mausolées à la gloire d’un monde francophone englouti dans la culture mondiale.

Dehors, la rumeur continue de gronder. Avec l’aide de complices, dont les fidèles Balt et Mo, ainsi qu’Adrian, le vieux libraire, Cate s’apprête à tenter l’impossible et à faire jouer à Oscar un rôle déterminant dans la révolte des pauvres.

EXTRAIT

Les gueux… Ils étaient systématiquement chassés, débusqués de leur dérisoire retraite. Les parcs, les bancs publics leur étaient proscrits. On les forçait sans cesse à détaler du minuscule terrier qu’ils avaient dégoté. Ils vivaient en vermine, cherchant à tirer profit de la moindre chose qui se présentait, se délectant d’ordures et de débris, se nourrissant des excès putréfiés d’une société trop grasse. Réduits à la portion congrue, ils contemplaient avec avidité les fastes d’un monde qui condescendait encore à ne pas tout à fait les exterminer.

 

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !