•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Rénovations majeures au Centre fiscal de Shawinigan

Bâtiment de l'Agence du revenu du Canada

Le Centre fiscal de Shawinigan subira une cure de rajeunissement de 12 M$.

Photo : Radio-Canada / Josée Ducharme

Radio-Canada

Le Centre de données fiscales de Shawinigan va subir une cure de rajeunissement au cours des trois prochaines années. Le gouvernement du Canada a annoncé lundi qu'il investira près de 12 millions de dollars en rénovations.

Un texte de Marilyn Marceau

« Nous reconnaissons l'importance du centre fiscal et confirmons notre intention d'y demeurer très longtemps », a déclaré la ministre canadienne du Revenu national, Diane Lebouthillier.

Je voulais m'assurer qu'on ne perde pas d'emplois en régions.

Diane Lebouthillier, ministre du Revenu national

Les plafonds et le stationnement subiront d’importants travaux de réfection et de réparation. Le système d’éclairage sera aussi revu et comportera une nouvelle technologie écoénergétique.

Ottawa affirme que cela permettra aux employés de travailler dans un endroit plus sain et plus propice à la productivité.

Rénovations en plusieurs étapes

Il s'agit de la première phase d'une série de travaux, mais aucune précision n'a été donnée sur les prochaines étapes.

L'Alliance de la fonction publique affirme que, selon les chiffres qu'elle a obtenus, au moins 50 millions de dollars seront nécessaires pour tout rénover.

Le conseiller syndical Normand Pelletier se réjouit de l'investissement annoncé lundi qu'il considère comme un bon début.

Le centre fiscal en bref :

  • Le bâtiment a été construit en 1978.
  • L’Agence du revenu du Canada occupe l’immeuble depuis 1979.
  • Environ 1000 personnes y travaillent.
Annonce à l'intérieur du centre à Shawinigan

De nombreuses personnes ont assisté à l'annonce d'un investissement majeur au Centre fiscal de Shawinigan. Au podium, le député de Saint-Maurice-Champlain, François-Philippe Champagne.

Photo : Radio-Canada / Josée Ducharme

Soulagement dans la région

La ministre du Revenu national, Diane Lebouthillier, avait visité l'endroit l'été dernier et avait alors admis que le bâtiment était « vétuste », sans toutefois promettre d’investir l’argent nécessaire pour assurer la survie de l’immeuble.

En novembre, le gouvernement canadien a annoncé que le centre fiscal de Shawinigan allait devenir le Centre national de vérification et de recouvrement (CNVR), le plus gros du genre au pays.

C'est un des employeurs majeurs au niveau public, alors c'est extrêmement important de garder le centre fiscal ouvert, mais surtout de lui donner cette nouvelle vocation qui va garantir sa pérennité.

Michel Angers, maire de Shawinigan

Le député de Saint-Maurice-Champlain, François-Philippe Champagne, avait alors déclaré qu’« on passera de l’équivalent de 1300 postes à temps plein à 1370 », dans les bureaux de Shawinigan et Trois-Rivières. Il s’agit donc d’un ajout de 70 postes en Mauricie.

Pierre Giguère, Michel Angers, Diane Lebouthillier, François-Philippe Champagne

Les travaux de rénovations ont été annoncés lundi en présence de nombreux élus.

Photo : Radio-Canada / Josée Ducharme

Le ministre du Commerce international et député de Saint-Maurice-Champlain, François-Philippe Champagne, ainsi que la ministre du Revenu national, Diane Lebouthillier, étaient à Shawinigan pour l’annonce.

Avec la collaborration d'Amélie Desmarais

Mauricie et Centre du Québec

Politique fédérale