•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un militant pour le droit à mourir atteint de maladie mentale met fin à ses jours

Adam Maier-Clayton

Adam Maier-Clayton

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Adam Maier-Clayton, un jeune homme de Windsor qui avait demandé au gouvernement fédéral de légaliser l'aide médicale à mourir pour les personnes atteintes de maladie mentale, s'est enlevé la vie.

Sa mort a été confirmée par sa mère sur Facebook. Margaret Maier écrit qu’elle est atterrée.

Mon fils s’est battu pendant des années pour que les personnes qui souffrent de problèmes de santé mentale aient le droit de mourir, écrit-elle. Il souffrait énormément, mais il a continué à se battre dans la dignité jusqu’à la fin.

Margaret Maier

Adam Maier-Clayton avait confié à CBC en octobre qu’il luttait contre l’anxiété, le trouble de l’humeur et le trouble obsessionnel compulsif depuis son enfance.

Il racontait que la douleur était constante et que certaines activités comme la lecture et la parole l’aggravaient.

Les médecins n’ont pu trouver de cause physique à sa douleur.

Dans un message Facebook publié jeudi, Adam Maier-Clayton pressait à nouveau le gouvernement de modifier la loi sur l’aide médicale à mourir pour permettre à ceux qui souffrent de problèmes de santé mentale ou de problèmes physiques difficiles à soigner de mourir dans la dignité.

Windsor

Éthique