•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La série de graffitis haineux à Toronto inquiète les résidents

Graffiti peint sur la porte de garage de Daniel Malen

Photo : Facebook/Mark It Proud

Radio-Canada

Islamophobie, homophobie, transphobie, antisémitisme, racisme : Toronto est aux prises avec une vague de graffitis haineux.

Dernier événement dans la liste : plusieurs portes de garage ont été endommagées lorsqu’un délinquant y a peint des messages homophobes et transphobes.

De plus, l’Université Glendon a été évacuée à plusieurs reprises dans le dernier mois après qu'on y eut découvert des messages de menaces envers les Juifs et les Noirs en particulier.

Les crimes de type haineux sont en hausse à Toronto. Cependant, les graffitis cités plus haut ne sont pas considérés comme des « crimes haineux » par la police. Dans tous ces cas, la police n’a aucun suspect.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Toronto

Justice et faits divers