•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Uashat-Maliotenam s'entend avec la compagnie Champion

Mine du lac Bloom, près de Fermont
Mine du lac Bloom, près de Fermont Photo: Radio-Canada / Evelyne Côté

Le Conseil des Innus de Uashat-Maliotenam signe une entente avec Minerai de fer Québec, filiale de la compagnie Champion, pour la reprise des activités à la mine du lac Bloom, près de Fermont.

Selon le Conseil des Innus, le cadre de travail qui avait été approuvé en 2008 par la communauté, lors d'un référendum, a été reconduit et bonifié. L'accord comprend des avantages financiers et socio-économiques, ainsi que des mesures concernant la formation, les emplois et des possibilités de contrats pour les membres de la communauté.

En vertu de cette entente, Minerai de fer Québec peut ainsi reprendre les activités suspendues à la mine du lac Bloom depuis la faillite de Cliffs ressources naturelles, tout en respectant et en préservant le territoire.

Des impacts concrets

Le conseil de bande rappelle qu'il est essentiel de négocier avec la nation innue lorsqu’il est question d’exploiter des ressources hydroélectriques, forestières et minières sur son territoire et que le droit international reconnaît la légitimité des peuples autochtones, notamment en ce qui a trait au consentement libre, préalable et éclairé sur l’exploitation de leur territoire ancestral.

Le conseiller pour Uashat-Maliotenam, Antoine Grégoire, affirme qu'il est très satisfait de l'issue des négociations.

Avec l'expérience et les erreurs du passé, on est capable d'améliorer notre entente pour l'emploi, la formation et l'environnement.

Antoine Grégoire, conseiller au Conseil de bande de Uashat-Maliotenam

La commauté innue souligne que des gains importants ont également été faits par rapport à la protection de l'environnement. Elle aura d'ailleurs une voix pour certaines décisions prises en cette matière.

L'accord pourrait également avoir des impacts à court terme pour l'emploi. Trois contrats majeurs sont en négociation de gré à gré avec des entreprises de Uashat-Maliotenam. Des membres de la communauté seront également formés sur un simulateur d'équipement minier dès cet été.

Une collaboration nécessaire

Le chef des opérations de Champion, David Cataford, affirme qu'il était essentiel de s'entendre avec la communauté innue avant de débuter les travaux pour la relance des activités à la mine du lac Bloom.

C'est un enjeu majeur pour nous. On voulait travailler avec les communautés locales et Uashat-Maliotenam est l'une des parties prenantes les plus importantes à nos yeux.

David Cataford, chef des opérations de Champion

La minière cherche toujours 287 millions de dollars pour le redémarrage des activités de la mine. Champion espère lancer les travaux de construction cet été et relancer la production au printemps 2018.

Côte-Nord

Économie