•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Au coeur d'un camp de Nuers, peuple persécuté au Soudan du Sud

Le reportage de notre envoyée spéciale, Marie-Eve Bédard
Marie-Eve Bédard

Près de 30 000 membres de l'ethnie des Nuers vivent retranchés dans un camp protégé par les Casques bleus des Nations unies à Juba, au Soudan du Sud – prisonniers dans leur propre pays, craignant les représailles de leur gouvernement au-delà des limites du camp.

Le Soudan du Sud a plongé dans la guerre civile en 2013 quand le président, Salva Kiir, qui appartient au groupe des Dinkas, a limogé son vice-président, Riek Machar, membre de l'ethnie des Nuers. Les combats n'ont jamais cessé depuis : plusieurs factions armées s'affrontent à travers le pays, chacune affiliée à une ethnie particulière, affamant une population déjà vulnérable de six millions de personnes.

Voilà maintenant quatre ans que le plus jeune pays du monde s'entre-déchire... et rien n'indique que le bain de sang va s'arrêter, nous dit Marie-Eve Bedard.

Afrique

International