•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La beauté au-delà des cheveux

Un contenu vidéo est disponible pour cet article

Téléjournal Le midi, 24 janvier 2006

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Devenir chauve pour une femme est un drame en soi. De plus en plus de femmes ont recours au port de la perruque pour remédier à la situation. Line Boily de l'émission L'heure de pointe a rencontré deux femmes et un propriétaire de magasin de perruques.

Michelle choisit une perruqueAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Michelle Desjardins dans un magasin de perruques

Photo : Radio-Canada / Frédéric Lacelle

Michelle Desjardins a perdu ses cheveux à l'âge de 13 ans.

Après avoir consulté plusieurs spécialistes elle reçoit le diagnostic : elle souffre l'alopécie, un trouble du système immunitaire qui affecte 1 à 2 % de la population. Ses cheveux ne repousseront probablement jamais.

 

Écoutez le témoignage de Jocelyne Lasalle, la mère de Michelle Desjardins.

 

Line Lavallée n'a jamais eu de cheveux. Elle a subi des brûlures sévères à l'âge de 6 mois lors d'un incendie dans la roulotte familiale.

Un contenu vidéo est disponible pour cet article

Line Lavallée et Michael Suba, propriétaire d'un magasin de perruques.

Photo de Line LavalléeAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Line Lavallée

Photo : Radio-Canada / Frédéric Lacelle

Elle a passé plus de deux mois aux soins intensifs après cet accident. Écoutez son entrevue.

 

Un confort et une technologie améliorés

Les technologies pour fabriquer les perruques ont beaucoup évolué. Les techniques pour la maintenir en place aussi. Il est maintenant possible d'utiliser des rubans adhésifs ou des colles chirurgicales.

Le confort s'est également amélioré. Cela permet aux femmes de porter leurs perruques pour de plus longues périodes.

Photo de perruques sur un présentoir dans le magasin Continental HairAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Les femmes qui désirent porter une perruque ont plusieurs options à leur disposition.

Photo : Radio-Canada / Frédéric Lacelle

De 1500 à plus de 10 000 dollars

Une perruque de cheveux naturels coûte en moyenne entre 1500 et 2500 dollars. Selon la couleur, la longueur et la provenance des cheveux, ainsi que la qualité de la perruque, la facture peut dépasser 10 000 dollars.

Des perruques faites de cheveux synthétiques sont aussi disponibles et moins dispendieuses.

Le ministère de la Santé de l'Ontario ne couvre pas le coût d'une perruque utilisée pour des raisons médicales, considérant qu'il s'agit d'un objet esthétique. Par contre, certaines compagnies d'assurances vont couvrir une partie des coûts.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !