•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Hausse de 30 % des sans-abri dans le Grand Vancouver

Une personne pousse un chariot avec une boîte en plastique et une tente, et parle au téléphone.

Les personnes en situation d'itinérance sont plus nombreuses qu'en 2014 dans le Grand Vancouver, une hausse qui inquiète les autorités.

Photo : CBC

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le nombre de sans-abri a augmenté de 30 % en 2017, par rapport à 2014, selon un rapport de l'association BC Non-Profit Housing publié lundi. Ce nombre est passé à 3605 personnes, soit 828 de plus qu'il y a trois ans.

Vancouver et Surrey enregistrent le plus grand nombre de sans-abri, d'après des données récoltées par des bénévoles de l'association le 8 mars.

L'accès aux refuges en cas de température extrême explique en partie pourquoi plus de sans-abri ont été recensés, selon le rapport.

Au moment du décompte, 2050 des sans-abri habitaient un logis passager, tels un refuge, une maison d'hébergement pour les jeunes ou une maison de transition pour les femmes. Il y avait aussi 256 personnes dans un abri d’urgence en cas de températures extrêmes.

Les autres personnes étaient à la rue.

« L’augmentation extraordinaire de toutes les catégories des sans-abri nous indique que le problème est en hausse malgré tous les efforts déployés pour mettre un frein à ce problème », déclare le directeur du Comité sur le logement du Grand Vancouver, Mike Clay.

Le nombre de personnes s’identifiant comme Autochtones était de 34 %, soit la plus grande proportion jamais enregistrée dans le cadre de ce recensement.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !