•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le recours en justice du Collectif des parents inquiets obtient un appui politique

Chargement de l’image

Une jeune fille tient le drapeau fransaskois dans ses mains.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

L'Assemblée des députés communautaires a donné son appui moral au Collectif des parents inquiets et préoccupés, qui entend déposer un recours judiciaire contre le gouvernement de la Saskatchewan.

Le Collectif estime que les infrastructures et les services scolaires offerts à la communauté francophone de Regina ne sont pas de valeur égale à ceux de la majorité anglophone.

Il évoque l’article 23 de la Charte canadienne des droits et libertés comme argument pour exiger que la province construise une nouvelle école élémentaire à Regina.

Le porte-parole du Collectif, Jean De Dieu Ndayahundwa, dit que l’Assemblée des députés communautaires, une fois bien informée, pourra appuyer la cause du groupe de parents devant les politiques.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !