•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La réorganisation prévue au CLSC de l'Est des Îles est suspendue

Une infirmière

Une infirmière

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

La direction et le conseil d'administration du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) des Îles de la Madeleine mettent en veilleuse le redéploiement des ressources du CLSC de l'Est des Îles pour une période de trois mois.

Un infirmier ou une infirmière demeurera disponible 24 heures par jour, sept jours sur sept, pour assurer les soins à domicile et le service préhospitalier d'urgence en appui aux premiers répondants. La mesure était effectivement à partir de 16 h, vendredi.

Un comité de citoyens et d'élus sera aussi mis sur pied dès la semaine prochaine pour la meilleure organisation possible des services dans le secteur est des îles.

La PDG du CISSS des îles, Yvette Fortier, se dit à l'écoute des populations de Grande-Entrée et de Grosse-Île. « Après avoir rencontré les deux groupes, indique Mme Fortier, on a tiré des conclusions au sujet de l'anxiété et de la compréhension de l'offre de services. »

Yvette Fortier, PDG du CISSS des Îles-de-la-Madeleine, Simon Laplante adjoint services administratifs et Emmanuel Aucoin, président du conseil d'administrationAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Yvette Fortier, PDG du CISSS des Îles-de-la-Madeleine, Simon Laplante adjoint services administratifs et Emmanuel Aucoin, président du conseil d'administration

Photo : Radio-Canada

Le CISSS voulait aussi éviter que le débat tourne en affrontement. « On n'a pas reçu des tomates, mais ce n’était pas loin », commente la PDG.

La décision de modifier les services offerts le soir et les fins de semaine au CLSC des Îles a en effet soulevé beaucoup d’opposition. Les élus, comme le maire des Îles, Jonathan Lapierre, et le député provincial, Germain Chevarie, sont intervenus auprès du CISSS pour qu’il revoie sa décision.

Le comité citoyen fera ses recommandations au CISSS des Îles et à son conseil d'administration au mois de juin.

Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine

Santé