•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Triple meurtre en Mauricie

Une résidence de Saint-Gérard-des-Laurentides

C'est dans cette résidence de Saint-Gérard-des-Laurentides que deux des trois femmes ont été assassinées.

Photo : Radio-Canada / Maude Montembeault

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La Sûreté du Québec a arrêté un homme de 51 ans dans la nuit de mercredi à jeudi relativement à un triple meurtre survenu dans deux résidences du Centre-de-la-Mauricie.

Le suspect se serait d'abord rendu dans une résidence de Saint-Mathieu-du-Parc, où il aurait ligoté et tué une femme, sous les yeux de son conjoint.

Ce dernier aurait été aspergé d'essence, mais aurait échappé au meurtrier et se serait réfugié chez un voisin qui aurait alerté les autorités.

D'après les informations obtenues par Radio-Canada, cet homme aurait été conduit à l'hôpital où il est traité pour un choc nerveux. Il serait dans un état stable.

L'individu aurait poursuivi sa cavale meurtrière à Saint-Gérard-des-Laurentides, un secteur de Shawinigan, où il aurait assassiné deux femmes.

Selon nos sources, il aurait également tenté d'incendier cette demeure, mais la Sûreté du Québec (SQ) refuse de confirmer cette information pour l'instant.

Le suspect a été arrêté dans une station-service et des témoins rapportent qu'un bidon d'essence se trouvait au sol, près de la voiture du suspect.

Une arme à feu, un couteau et des balles ont aussi été aperçus près du véhicule.

Le suspect connaissait les victimes

La première victime, tuée à Saint-Mathieu-du-Parc, serait la belle-mère du suspect, selon des membres de la famille.

Les deux victimes abattues dans la résidence de Saint-Gérard-des-Laurentides seraient la belle-soeur de l’individu arrêté et une cousine de cette dernière, selon des proches.

Des sources rapportent également que le suspect était hébergé depuis quelques mois dans la résidence où les deux femmes ont été abattues, mais les propriétaires lui auraient demandé de quitter les lieux, renseignements que refuse de confirmer la SQ.

Le suspect est interrogé par les policiers.

La SQ confirme que le suspect et les victimes se connaissaient. Quatre autres personnes, qui sont reliées aux victimes et au suspect, ont été transportées à l'hôpital, où elles sont également interrogées par la police.

 

Pour consulter une carte de l'événement, cliquez ici (Nouvelle fenêtre).

Dossier : Triple meurtre au Centre-de-la-Mauricie  

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.