•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Moins d'espace occupé par des stationnements dans la nouvelle vision du centre-ville de Moncton

Le centre-ville de Moncton.

Le centre-ville de Moncton.

Photo : Radio-Canada / Philippe Duclos

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Moncton veut se doter d'une nouvelle vision pour développer son centre-ville. Repenser complètement les espaces de stationnement, créer six nouveaux quartiers, mieux exploiter les zones riveraines de la rivière Petit-Codiac. Un gros défi pour l'équipe d'urbanistes engagée par la ville.

Un des objectifs est de ramener la population au centre-ville, particulièrement les nouvelles générations de « milléniaux ».

L’urbaniste Rob LeBlanc de la firme Trace consulting Design, est stimulé par l’idée de pratiquement pouvoir créer un nouveau centre-ville. « Nous voulons complètement développer cette zone entre la rue Main et la rivière Petitcodiac, occupée par d'anciens buildings de type industriel, à la place nous voulons une extension du centre-ville », a-t-il expliqué.

La zone du centre-ville de Moncton est présentement occupée à 47 % par des stationnements. Pour la mairesse Dawn Arnold, ce n’est pas une bonne utilisation de l’espace.

Sébastien Arcand, l’urbaniste principal de la Ville de Moncton, affirme que la vision du centre-ville va beaucoup plus loin que les stationnements.

« Combiner stationnement avec espaces publics, de nouveaux parcs et de nouveaux commerces, c'est là-dessus qu’il faut se pencher. »

— Une citation de  Sébastien Arcand, urbaniste principal

Six quartiers autour de la rue Main seraient sur la table à dessin des urbanistes. Des défis se présentent à eux avec, par exemple, la hauteur maximale des édifices à respecter. « Les raisons pour ça, c'est de voir ce qui entoure [le centre-ville]. Est-ce qu'il y a des bâtiments patrimoniaux? Si oui, il faut les protéger », a indiqué M. Arcand.

Le coeur de cette nouvelle vision c'est de ramener les gens, de créer une densité, et de séduire les prochaines générations de travailleurs. « Nous savons que les Milléniaux adorent avoir une place sans voitures, où ils peuvent vivre, jouer et travailler dans la même place. [...] Ils veulent être dans les centres-ville dynamiques », a résumé Dawn Arnold.

Rob LeBlanc rappelle que beaucoup de personnes aimeraient voir la rue Main fermée aux véhicules. Il s’agit d’un défi. « [Cela] pourrait se faire avec le projet de construire une nouvelle rue parallèle où les automobilistes et les piétons pourraient partager la route. »

Le nouveau centre-ville multifonctionnel devrait ouvrir ses portes au cours de l’année 2018. Le plan sera remis au conseil municipal de la ville de Moncton à la fin de l'été.« Et après nous seront prêts à accueillir les promoteurs », s'est exclamé la mairesse de Moncton.

Ce n'est pas la première fois que des efforts sont faits pour revitaliser le centre-ville de Moncton. Des plans avaient été établis en 2011. Déjà à ce moment, on mentionnait que l'utilisation de plus de 40 % du centre-ville n'était pas adéquate.

D'après le reportage de Nicolas Steinbach

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !