•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Squatex pourrait reprendre ses forages cet été au Bas-Saint-Laurent

Le village de La Rédemption
Le village de La Rédemption Photo: Radio-Canada

La compagnie pétrolière Ressources et énergie Squatex envisage de reprendre dès cet été ses travaux de forage exploratoire dans les secteurs de La Rédemption et de Sainte-Jeanne-d'Arc dans La Mitis. Il y a toutefois une condition à cette reprise des activités : la compagnie doit trouver le financement nécessaire.

L'élément nouveau depuis les derniers travaux de forage à l'automne 2014, c'est que Squatex vient de faire son entrée sur les marchés boursiers. Son titre a été inscrit cette semaine à la Bourse des valeurs canadiennes.

L'étape de la bourse, c'était une étape cruciale pour nous pour aller chercher le financement [nécessaire].

Mario Lévesque, directeur du développement des affaires, Ressources et énergie Squatex
Mario Lévesque, directeur du développement des affaires, Ressources et énergie SquatexMario Lévesque, directeur du développement des affaires, Ressources et énergie Squatex Photo : Radio-Canada

M. Lévesque explique que les travaux pour prouver le potentiel d'exploitation du pétrole et du gaz naturel du secteur de La Rédemption et de Sainte-Jeanne-d'Arc ont atteint une étape qui exige beaucoup de capitaux. Il parle de « plusieurs millions ». Il pense que cette somme peut être amassée et que l'on pourrait voir des travailleurs à l'oeuvre sur le terrain dans les prochaines semaines.

C'est notre objectif. On a fait les demandes auprès des différents ministères. Il y a des autorisations qui sont déjà délivrées. Ils nous restent quelques autorisations à recevoir, mais, l'objectif, c'est d'aller travailler le plus tôt possible.

Mario Lévesque, directeur du développement des affaires, Ressources et énergie Squatex

Obtenir l'appui de la population

M. Lévesque promet d'informer la population et les élus locaux des projets de l'entreprise. Il demande un peu de temps pour finaliser l'échéancier exact et la nature des travaux, mais il dit que Squatex n'a pas l'intention d'ignorer les inquiétudes formulées par le passé notamment au sujet de la protection des sources d'eau potable.

Développer une expertise régionale

Si tout va comme l'espère l'entreprise, M. Lévesque indique que neuf ou dix forages pourraient être effectués par Squatex au cours de l'été. Les ressources pétrolières et gazières se situeraient entre 800 et 1800 mètres de profondeur.

La quasi-totalité de nos travailleurs vient de la région de Rimouski. On parle, par tête de forage, d'une dizaine de personnes.

Mario Lévesque, directeur du développement des affaires, Ressources et énergie Squatex

M. Lévesque explique le désir de Squatex de développer une expertise régionale en recherche pétrolière et gazière par les origines du fondateur de la compagnie. Jean-Claude Caron est né à Matane et M. Lévesque n'hésite pas à parler de sa fierté de Gaspésien, lui qui est originaire de Carleton-sur-Mer.

Bas-Saint-Laurent

Économie