•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Boucherie des Praz : de la viande témiscabitibienne à commander en ligne

La Boucherie des Praz offre de la viande de la région à commander en ligne et en magasin

La Boucherie des Praz offre de la viande de la région à commander en ligne et en magasin

Photo : Radio-Canada / Site web Des Praz

Radio-Canada

Un couple d'éleveurs bovins du Témiscamingue veut mettre la viande de la région dans l'assiette des consommateurs de la région. Au début de l'année, Sylvain Fleurant et Christel Groux ont racheté la Boucherie Gélinas d'Évain, à Rouyn-Noranda, la seule à posséder un permis d'abattage de proximité. En plus des produits carnés régionaux disponibles en magasin, la Boucherie des Praz veut élargir son marché par l'entremise de sa boutique en ligne.

Un texte d'Émilie Parent-Bouchard

En quelques clics, il est maintenant possible de commander de la viande élevée sans antibiotiques, sans hormones et 100 % témiscabitibienne. Dans un délai de 24 heures, la Boucherie des Praz assure la livraison à domicile.

Une poignée de producteurs du Témiscamingue et d'Abitibi-Ouest participent au projet, explique la propriétaire, Christel Groux. « Nous, on est producteurs de bovins, on est producteurs agricoles, mais on a un petit troupeau. On a 40-45 vaches, donc on n'est pas en mesure d'approvisionner à l'année longue notre boutique, notre boucherie et la boutique en ligne en plus. [...] On a des producteurs, des amis qu'on connaissait, qu'on a approchés pour lesquels on a acheté des bêtes qu'on est capables de commercialiser dans le cadre de la boutique », indique-t-elle.

Pour faire le saut en ligne, pas question cependant d'abandonner les clients réguliers, ceux qui veulent faire abattre leurs bêtes à forfait ou les chasseurs, explique le boucher et propriétaire, Sylvain Fleurant. « On maintient le débitage de gibier, ours, orignal, caribou, pour l'année qui va rester. Oui, on continue le débitage, c'est sûr et certain », souligne-t-il.

Le permis d'abattage de proximité permet de vendre la viande directement au client sans intermédiaire, mais pas à des restaurateurs ou à des épiciers. À ce sujet, le bureau du ministre régional, Luc Blanchette, précise que des discussions sont toujours en cours avec l'abattoir fédéral de Belle-Vallée, en Ontario.

Sylvain Fleurant et Christel Groux de la Boucherie des PrazAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Sylvain Fleurant et Christel Groux de la Boucherie des Praz

Photo : Radio-Canada / Émilie Parent-Bouchard

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Abitibi–Témiscamingue

Agro-industrie