•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Jusqu’à trois ans d’attente pour voir un dermatologue dans l’Est du Québec

Une dermatologue examine un patient.

Une dermatologue examine un patient.

Photo : iStock / Alex Raths

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Près de 6000 personnes sont en attente d'un rendez-vous avec un dermatologue dans l'Est du Québec. Les délais pour obtenir une consultation avec un spécialiste varient de quelques mois à trois ans dans certains cas.

Un texte d’Alix-Anne Turcotti

Sur la Côte-Nord, quelque 460 personnes attendent un rendez-vous avec un dermatologue, c’est plus du double en Gaspésie. Au Bas-Saint-Laurent, 4500 personnes sont en attente d'une consultation, selon les données des centres intégrés de santé et des services sociaux de chaque région.

Les patients en attente d'une consultation avec un dermatologueAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Les patients en attente d'une consultation avec un dermatologue

Photo : Radio-Canada

Selon le directeur adjoint des services professionnels et de l’enseignement universitaire du Centre intégré de santé et des services sociaux de la Côte-Nord (CISSS), Roger Dubé, il y a une pénurie de dermatologues au Québec, en général.

Il n’y a pas beaucoup de finissants par année en dermatologie. Il y a plusieurs dermatologues qui ont la possibilité d’aller travailler dans des cliniques privées.

Roger Dubé, directeur adjoint des services professionnels et de l’enseignement universitaire CISSS Côte-Nord

Au Bas-Saint-Laurent, sur quatre postes de dermatologues, deux sont inoccupés. La Gaspésie dispose de deux dermatologues pour toute la région.

Les services de santé de la Côte-Nord cherchent à pourvoir trois postes depuis une dizaine d’années. Une dermatologue devrait bientôt entrer en fonction à Sept-Îles.

« Il y a un dermatologue qui vient tous les deux ou trois mois faire des consultations, les patients peuvent aussi consulter à l’extérieur de la région », précise Roger Dubé.

Selon les services de santé, les demandes de consultation sont traitées en fonction du niveau de priorité.

Délais d’attente

C’est la région du Bas-Saint-Laurent qui remporte la palme pour un délai d’attente qui peut aller jusqu’à trois ans pour consulter un dermatologue.

« Dans des cas urgents, il y a moyen de rencontrer un dermatologue très rapidement, les cas urgents n’attendent pas trois ans », précise le directeur adjoint des services professionnels du CISSS du Bas-Saint-Laurent, Jean-Christophe Carvelho.

Vers la fin d’une pénurie de dermatologues?

Le ministère de la Santé et des Services sociaux estime que d’ici 2020, 43 nouveaux dermatologues s’installeront au Québec. Actuellement, il y a 23 postes vacants de dermatologues.

Dans un communiqué, l'Association des dermatologistes du Québec (ADQ) estime qu’il y a moins de 15 000 patients en attente pour des conditions non urgentes dans la province.

Ce nombre inclut les doublons de patients inscrits sur plusieurs listes ainsi que les patients qui ont été vus en cabinet.

Après vérifications auprès de nos membres, les listes ont été priorisées et épurées. Les patients encore en attente le sont pour des problèmes non urgents.

Francine Cardinal, présidente de l'Association des dermatologistes du Québec

De son côté, la Coalition avenir Québec, qui a fait une demande d’accès à l’information pour obtenir les délais d’attente en dermatologie, demande au ministre de la Santé, Gaétan Barrette, de commander un portrait de la situation et de réduire les délais d’attente.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !