•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’aquaponie : cultiver des légumes et élever des poissons chez soi, à longueur d'année

André Vermette

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

C'est en faisant de la recherche sur l'art de faire pousser des légumes en serre que le Manitobain André Vermette à découvert l'aquaponie : une façon de cultiver des légumes et élever des poissons avec la même eau.

Un texte du Fureteur manitobain Denis ChamberlandTwitterCourriel 

Dans sa cour arrière, André Vermette utilise une partie de son garage comme serre passive. Du côté sud, de grandes fenêtres laissent pénétrer la lumière dans la serre, qui mesure environ 18 mètres carrés.

Serre aquaponique d'André VermetteAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Serre aquaponique d'André Vermette

Photo : Radio-Canada

Dans un coin, un réservoir de lait en acier inoxydable a été transformé en réservoir pour poissons.

Réservoir de lait en acier inoxydable transformé en bassin pour poissons.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Réservoir de lait en acier inoxydable transformé en bassin pour poissons.

Photo : Radio-Canada

L’eau et les excréments des poissons sont acheminés dans un grand lit de roches qui sert à cultiver les légumes. Les excréments des poissons servent d’engrais aux plantes qui s’en nourrissent. L’eau est ainsi purifiée par les plantes et réacheminée vers le bassin à poissons.

Serre aquaponique, lit de roches où poussent les légumesAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Serre aquaponique, lit de roches où poussent les légumes

Photo : Radio-Canada

En plus de récolter des légumes, André Vermette élève des poissons afin de les consommer. L’an passé, il a élevé plus d’une soixante de tilapias qu’il a congelés et consommé tout au long de l’hiver. Cette année, André Vermette a décidé de tenter l’expérience avec des truites arc-en-ciel.

TilapiasAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Tilapias

Photo : photo André Vermette

hiver 2016Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

hiver 2016

Photo : photo André Vermette

« J’ai fait beaucoup de recherche, afin de ne pas répéter les erreurs des autres, avoue André Vermette. Le système ici pour moi c’est juste un test afin d’améliorer mon système. »

Sans compter le coût de la serre qui était déjà construite, André Vermette estime qu’il a investi environ 1500 $. Selon lui, le coût aurait été beaucoup plus élevé s'il n'avait pas mis le temps nécessaire pour trouver les meilleures aubaines.

Maintenant, son rêve est d’incorporer une serre passive solaire dans la nouvelle maison qu’il compte construire à Saint-Boniface.

« L’objectif est d’être capable d’avoir un jardin dans une portion de ma maison et d’être capable d’élever des poissons dans mon sous-sol. »

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Manitoba

Agro-industrie