•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

« 30 en bas de 30 »: Les débuts prometteurs de Provisuel

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
Les trois entrepreneurs derrière Provisuel lors de leur passage à Dans l'oeil du dragon

Les trois entrepreneurs derrière Provisuel lors de leur passage à Dans l'oeil du dragon.

Photo : Dans l'oeil du dragon

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

En mai 2015, Miguel Bournival, Matthew Doucet et Jean-Michel Laliberté lançaient l'entreprise Provisuel, qui offre un dépliant publicitaire s'accrochant à la porte des résidences. Les trois amis ne savaient pas jusqu'où cette idée les mènerait, c'est-à-dire, à l'émission Dans l'œil du dragon.

L’accroche porte est connu pour être utilisé dans les hôtels, par exemple pour ne pas être dérangé. Celui que propose Provisuel se met à la porte extérieure des résidences et contient des offres publicitaires.

Cette idée a pris forme même si aucun des trois partenaires n’est spécialisé en marketing ou en graphisme, comme l’a confié Jean-Michel Laliberté en entrevue à l’émission 360 PM.

On s’est dit on se lance en affaires, mais on ne sait pas dans quoi

Jean-Michel Laliberté

L’entreprise a distribué son produit à près de quarante-mille portes à Trois-Rivières en 2015.

Désormais, leur marché représente deux cent vingt mille portes un peu partout à travers la province.

On veut être à toutes les portes

Miguel Bournival

L’entente avec les dragons

Les trois amis sont allés présenter leur idée à l’émission Dans l’œil du dragon de Radio-Canada le 13 juin 2016.

Ils ont choisi de travailler avec Gilbert Rozon et Danièle Henkel, en refusant l’offre généreuse de 175 000$ proposée par Mitch Garber et Martin-Luc Archambault.

Le fruit du partenariat avec M. Rozon et Mme Henkel sera bientôt dévoilé assure Matthew Doucet. Les démarches sont longues, mais « On aura de grosses nouvelles sous peu » dit-il.

 

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !