•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Mona Fortier devient la nouvelle députée fédérale d'Ottawa-Vanier

Mona Fortier

Mona Fortier

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Sans grande surprise, la libérale Mona Fortier a remporté l'élection partielle dans la circonscription fédérale d'Ottawa-Vanier lundi soir. Elle succède ainsi au défunt Mauril Bélanger, qui est mort en août dernier des suites de la maladie de Lou Gehrig.

Mme Fortier a récolté 15 190 votes, soit plus de 6660 voix que sa plus proche rivale, la néo-démocrate Emilie Taman.

Résultats de l'élection partielle dans Ottawa-Vanier

Taux de participation : 34,1 % (29 667 sur 86 998 électeurs inscrits)

Parti libéral - Mona Fortier : 15 190 votes - 51,2 %
Nouveau Parti démocratique - Emilie Taman : 8523 votes - 28,7 %
Parti conservateur - Adrian Paul Papara : 4578 votes - 15,4 %
Parti vert - Nira Dookeran : 987 votes - 3,3 %


Source : Élections Canada

En fin de soirée, dans une atmosphère survoltée, Mme Fortier s'est adressée à ses partisans pour les remercier.

« Il est temps de se mettre au travail », a-t-elle lancé, avant de rendre hommage à son prédécesseur.

« La croyance de Mauril [Bélanger] en Ottawa-Vanier, sa croyance en nos communautés et la force de notre diversité sont ce qui m'a inspirée à prendre ce flambeau », a-t-elle dit.

 

D'importants gains pour les néo-démocrates

Le ton était aussi enjoué au rassemblement des néo-démocrates. Même si elle n'a pas remporté l'élection partielle, la candidate Taman a récolté environ 30 % des suffrages, comparativement à 19,2 % lors de l'élection générale de 2015.

«  »

— Une citation de  Emilie Taman, candidate néo-démocrate

« Je suis très fière de toute notre équipe. Ils ont travaillé fort. On a mené une bonne campagne. On a parlé des enjeux, puis je suis vraiment fière », a-t-elle déclaré en entrevue à Radio-Canada.

Avec les informations de Gilles Taillon et Angie Bonenfant

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...