•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Renaud appuie Macron à la présidentielle française et s’attire les critiques

Renaud

Renaud

Photo : Getty Images / GUILLAUME SOUVANT

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le chanteur Renaud s'est exprimé publiquement, lundi, sur l'élection présidentielle française en annonçant qu'il appuyait le candidat Emmanuel Macron. Son message, certifié par Parlophone, sa maison de disques, a provoqué de nombreux commentaires négatifs.

L’ancien ministre de l’Économie est « le seul qui me paraît intègre, le seul sans parti, le seul sans casserole au cul et la seule alternative aux Le Pen et Fillon. Puisque les médias ne vont pas tarder à me harceler pour savoir pour qui je vote, je réponds une fois pour toutes Macron », a affirmé Renaud dans un message publié sur la page d’admirateurs Facebook Renaud Séchan.

 

Renaud fait remarquer qu’il aurait voté pour le Parti socialiste « divisé entre Hamon et Mélenchon » s’ils « avaient trouvé une alliance ».

Le chanteur croit également que les « petits candidats représentent tellement peu que voter pour eux ou s'abstenir ce n'est que du pain béni pour l'extrême droite ».

Selon les commentaires publiés sur la même page Facebook, plusieurs personnes dénoncent le choix de Renaud. Certains commentaires sont virulents et font remarquer le « paradoxe entre ses chansons et ce choix ».

Après avoir appuyé Fillon

En septembre dernier, Renaud avait affirmé être prêt à voter pour François Fillon si le candidat de la droite passait au deuxième tour de la présidentielle face au Front national.

Il avait par la suite dénoncé une « instrumentalisation hors contexte » de certains de ses propos en faveur de François Fillon.

Renaud assure que tous ces choix de candidature (Macron et Fillon) s’inscrivent « dans le cas d’un second tour des futures élections où un candidat des républicains serait face à la candidate du Front national ».

Rappelons que lorsque Renaud caracolait en tête des palmarès grâce à Mistral gagnant au milieu des années 1980, il soutenait le président socialiste François Mitterrand, qui était alors au pouvoir.

Avec les informations de Agence France-Presse

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !