•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La CTT pourra mener au hasard des tests de consommation de drogue et d’alcool

Des Torontois embarquent dans un tramway à un arrêt.

La demande d'injonction du syndicat des employés de la CTT est rejetée.

Photo : Radio-Canada / Francis Ferland

Radio-Canada

La Cour supérieure de l'Ontario rejette la demande d'injonction du syndicat des employés de la Commission de transport de Toronto au sujet des tests de dépistage de drogue et d'alcool menés de façon aléatoire.

La section locale 113 de la Amalgamated Transit Union voulait empêcher la Commission d’utiliser cette mesure.

Elle sera finalement en vigueur d’ici la fin du mois.

La Commision prévoit faire passer ces tests au hasard à 20 % de ses employés chaque année. Des cadres seront aussi assujettis à cette politique.

La Commission fait déjà passer des tests de dépistage, lorsqu’elle croit qu’il y a un problème ou encore après un accident.

Elle avait ajouté les tests de dépistage au hasard à sa politique en 2011. Cette disposition n’était cependant jamais entrée en vigueur parce que la politique en entier était en arbitrage.

La CTT avait décidé d’aller tout de même de l’avant parce que le processus d’arbitrage s’éternisait.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Toronto

Transport en commun