•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

CLSC de l’est : les élus madelinots persistent et signent

CLSC de l'est de l'Île

CLSC de l'est de l'Île

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Les élus municipaux de l'est des Îles-de-la-Madeleine et le député Germain Chevarie persistent et signent : le CLSC de l'est ne doit pas fermer les fins de semaine.

Ils réclament à nouveau le report de la réorganisation des services prévue dans quelques jours.

Pour le maire Jonathan Lapierre, lui-même résident de Grande-Entrée, il n’est pas question d’accepter cette fermeture. Il se dit très inquiet, en particulier pour les 11 premiers répondants anglophones de Grosse-Île.

« La problématique réside dans le fait qu'il n'y a pas de premier répondant à Grande-Entrée, estime-t-il. Il y a aussi la barrière de la langue en situation d'urgence. C'est là que les aspects de sécurité deviennent un enjeu fondamental. »

Pour sa part, le député Germain Chevarie dit avoir discuté avec la direction du CISSS de la Gaspésie qui, d’après lui, ne voit aucun problème à transférer la gestion des services préhospitaliers d’urgence aux Îles.

Les services de santé des Îles relevaient auparavant de la Gaspésie. Au moment de la création du CISSS des Îles, certains services, dont les pré-hospitaliers d’urgence, sont demeurés sous la responsabilité du CISSS de la Gaspésie.

Jugeant cette fermeture prématurée, M. Chevarie a demandé à la directrice du CISSS des Îles, Yvette Fortier, de suspendre sa réorganisation jusqu'à l'été, le temps de trouver un terrain d'entente.

« Je questionne cette position-là, commente-t-il. Je pense que les services actuels dans la nouvelle organisation ne sont pas optimaux, particulièrement pour les services d'urgence en dehors des heures normales d'ouverture du point de l'est. »

La direction du CISSS des Îles rencontrera la population des villages de Grande Entrée et Grosse-Île pour justifier sa décision.

D’après les informations de Line Danis

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Est du Québec